Perception polysensorielle des objets : applications pour les prothèses de substitution sensorielle

 

Jean Rouat

Université de Sherbrooke

 

Domaine : technologies de l'information et des communications

Programme projet de recherce en équipe

Concours 2013-2014

La substitution sensorielle réduit le nombre d'interventions chirurgicales ainsi que la complexité des prothèses. Le projet porte sur la réalisation de deux systèmes pratiques de substitution (de la vision à l'audition et vice-versa) en nous basant sur des résultats que nous obtiendrons par électro-neurophysiologie et imagerie.

Nous avons identifié une série de questions pour mettre en place des systèmes viables pour des applications dans le milieu médical, des loisirs ou artistique. 1. Comment choisir les stimulations auditives ou visuelles en prenant en compte des facteurs humains et physiologiques pour ne pas nuire à la santé des personnes qui utiliseront l'appareil? 2. Comment analyser et extraire uniquement les parties utiles et importantes des scènes visuelles ou acoustiques afin de ne pas saturer l'audition ou la vision? 3. Comment le cerveau est-il capable de percevoir intégralement une cible (ou un objet) alors que celui-ci ne dispose que d'informations (ou caractéristiques) partielles? 4. Comment se produisent les interactions entre les systèmes auditifs et visuels dans un contexte de substitution sensorielle où la plasticité est omniprésente? 5. Comment « reproduire » les processus corticaux adéquats par traitement du signal sur les diverses prothèses ou systèmes de substitution tout en prenant en compte la plasticité? 6. Comment réaliser des traitements suffisamment rapides et choisir les plateformes adéquates pour un traitement en temps réel?

Nous ne répondrons aux questions que partiellement et sous l'angle bien spécifique de la réalisation des deux systèmes.