Protéines hybrides multifonctionnelles pour la lutte intégrée aux insectes herbivores nuisibles

 

Dominique Michaud

Université Laval

 

Domaine : organismes vivants

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2012-2013

L'adoption rapide à travers le monde des lignées végétales exprimant une delta-endotoxine de la bactérie du sol Bacillus thuringiensis (Bt) témoigne de l'incidence grandissante des cultures transgéniques insecticides en agriculture. En dépit des succès obtenus, les risques de développement de résistance génétique au sein des populations d'insectes cibles demeurent toutefois réels. Plusieurs stratégies ont été considérées au fil des ans pour contrer ce problème. L'une d'elles, proposée récemment, consiste à exprimer dans la plante plus d'un caractère de résistance, de manière à en faire un système de lutte intégrée à part entière, exprimant deux (ou plusieurs) nouveaux moyens de lutte en simultané. Dans cette optique, ce projet aura pour but de concevoir, avec les outils du génie des protéines, des bioinsecticides de fusion intégrant trois protéines montrant du potentiel en phytoprotection, à savoir une toxine du Bt, un inhibiteur de protéases et le peptide 'jaburetox', un bioinsecticide récemment identifié chez la plante légumineuse Canavalia ensiformis. Un volet central du projet, en parallèle à la confection des protéines de fusion, sera d'étudier le mode d'action du nouveau biopesticide, de manière à en cerner les bases fonctionnelles et pour confirmer sa complémentarité (et son indépendance d'action) lorsque combiné à ses deux partenaires de fusion.