Quantification des forces cytoplasmiques cellulaires et des mécanismes structurels durant le processus de mitose cellulaire

 

Allen Ehrlicher

Université McGill

 

Domaine : techniques, mesures et systèmes

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2015-2016

Au niveau cellulaire, il est devenu de plus en plus évident que les forces physiques sont tout aussi cruciales que les forces chimiques, sur le plan de la biologie, et que ces forces déterminent non seulement le mouvement et la morphologie mais régulent également la biochimie. En dépit de leur rôle crucial, les forces physiques sont encore mal définies et peu connues.

Dans mon programme de recherche, j'élaborerai et j'élargirai des méthodes visant à mesurer 1) la viscoélasticité globale du  cortex cellulaire, 2) les forces cytoplasmiques internes et les rouages de la viscoélasticité, 3) et les ajustements apportés en réponse aux forces externes exercées. Plus particulièrement, j'examinerai, grâce à ces méthodes de mesure, une activité cellulaire fondamentale, à savoir la mitose, processus dans le cadre duquel de simples cellules doivent réorganiser leur structure et générer les forces nécessaires pour scinder la cellule mère en deux cellules filles. La quantification de ces forces permettra de répondre à des questions fondamentales cruciales de la biophysique concernant la nature de la mécanique cellulaire et son incidence sur la biologie.

Les conclusions de la recherche dont il est question en l'occurrence fourniront également des indications quant aux défaillances des systèmes attribuables à des défauts dans le processus de génération des forces cellulaires. Étant donné que les cellules cancéreuses semblent contenir des forces générales plus grandes, nous mettrons à l'essai notre méthode biophysique en précisant de quelle manière le processus et les forces de la mitose sont modifiés dans les cellules cancéreuses métastatiques. Nous obtiendrons de la sorte une nouvelle analyse à l'intention des communautés au sens large des sciences de la vie et de la recherche médicale.