Retombée atmosphérique et transport réactif de contaminants en milieu aquatique

 

Charles Gobeil

Institut national de la recherche universitaire

 

Domaine : environnement

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2012-2013

Nous mesurerons les profils verticaux de contaminants inorganiques et organiques (Hg, Pb, Cd, U, Ag, Sb, In, Mo, Re, HAP et BPC) et d'espèces chimiques clés de la diagenèse précoce dans des carottes de sédiments datées et dans les eaux interstitielles de lacs éloignés de sources ponctuelles de pollution.

Des modélisations thermodynamique et cinétique des résultats conduiront à : i) documenter la contamination ubiquiste du milieu aquatique sur des bases rigoureuses; ii) identifier les réactions de contaminants importants dans les sédiments et préciser les vitesses de ces réactions et leurs constantes de vitesse in situ; iii) décrire les cycles géochimiques de contaminants dans les sédiments récents; iv) reconstituer la chronologie de leurs retombées atmosphériques; v) identifier des sources d'émissions de contaminants dans l'atmosphère; et vi) clarifier les contributions naturelles et anthropiques de contaminants inorganiques.

Nous développerons en outre des modèles de transport-réactions pour prédire les effets de changements environnementaux (augmentation du flux matière organique dans la colonne d'eau du lac, diminution de la concentration en O2, augmentation de l'acidité ou de nutriments) sur la mobilité de contaminants dans les écosystèmes aquatiques.

Ce développement constituera notamment une percée importante dans le domaine de la géochimie aquatique puisque de tels modèles n'ont été développés jusqu'à présent, sauf rares exceptions, que pour simuler les cycles biogéochimiques d'éléments majeurs comme C, N, O, S et Fe.