Sélection de l'habitat du pékan et de la martre en forêt feuillue : effets cumulatifs des perturbations anthropiques et évaluation des perceptions des trappeurs autochtones

 

Chercheur responsable

Louis Imbeau, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

 

Domaine : organismes vivants

Programme projet de recherche en partenariat orienté : aménagement et environnement forestiers-V (2e concours)

Concours 2014-2015

Durée du projet : 3 ans

Budget total accordé au projet : 215 000 $

Partenaire financier

  •  Ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs

Équipe de recherche

  • Hugo Asselin, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
  • Marianne Cheveau, Ministère du Développement Durable, de l'Environnement et de la lutte contre les changements climatiques
  • Louis Imbeau, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
  • Pierre Drapeau, Université du Québec à Montréal
  • Marc J. Mazerolle, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

Le Québec s'est récemment engagé dans la voie de l'aménagement forestier écosystémique et prône la gestion intégrée des ressources en milieu forestier. Ces orientations nouvelles impliquent une prise en compte des aspects fauniques ainsi que des préoccupations des différents utilisateurs de la forêt, notamment les chasseurs et trappeurs autochtones. Le pékan, espèce de mustélidé apparentée à la martre d'Amérique, a été identifié comme espèce sensible à l'aménagement forestier d'intérêt provincial pour la zone de l'érablière. Actuellement, nous n'avons que très peu de connaissances au Québec sur cette espèce fortement prisée par les trappeurs blancs et autochtones. La répartition du pékan et de la martre pourrait être fortement affectée par l'épaisseur de la neige en période hivernale et par les relations agonistiques ou de prédation entre ces espèces. Dans la perspective de contribuer à l'acquisition de connaissances qui mènera au développement d'un modèle de qualité d'habitat du pékan dans la planification forestière.

Objectifs

  1. D'acquérir des connaissances de base sur l'utilisation des habitats par cette espèce. Nous viserons plus particulièrement à établir quels types de peuplements constituent des habitats recherchés par le pékan, quel est l'effet de l'épaisseur du couvert de neige sur cette sélection, et quels sont les effets des principaux types de traitements sylvicoles;
  2. Quantifier les facteurs affectant le degré de cooccurrence du pékan et de la martre dans différents types de paysages forestiers. Nous prédisons que les patrons d'utilisation de l'habitat de la martre seront influencés par la présence du pékan ainsi que les facteurs d'habitat contribuant à favoriser ou à défavoriser celle-ci;
  3. Comparer nos résultats de sélection d'habitats par le pékan aux connaissances traditionnelles des autochtones.

Résultats attendus et retombées escomptées

Ces travaux permettront d'apporter des connaissances de base sur la sélection de l'habitat par le pékan et la martre en forêt feuillue, où de telles informations sont cruellement manquantes à l'échelle québécoise. Elles permettront également de mieux comprendre quels facteurs affectent la cooccurrence de ces deux espèces.

Nos travaux permettront de mieux départager les rôles respectifs :

  1. Des changements climatiques ayant une forte influence sur l'épaisseur hivernal du couvert de neige;
  2. De l'aménagement forestier;
  3. Des interactions entre les deux espèces sur leur répartition spatiale.

Nous anticipons que ces résultats pourront donner des pistes d'actions pour les aménagistes quant aux facteurs où ils peuvent exercer un certain contrôle, soit la disponibilité et la distribution spatiale des différents types d'habitats dans le cadre d'une planification forêt-faune à plus long terme. Nous espérons que l'intégration des connaissances autochtones et des connaissances scientifiques atteindront un point de convergence entre ces deux perspectives. Nos efforts pourront mener à l'élaboration d'une vision commune, qui contribuera à établir des stratégies d'aménagement plus adaptées socio-écologiquement en forêt feuillue.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.