Substrats neuronaux du développement moteur de la parole

 

David J. Ostry

Université McGill

 

Domaine : organismes vivants

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2012-2013

Les études proposées ici visent à développer une meilleure compréhension du substrat neuronal du développement moteur de la parole. Pour atteindre ce but, nous proposons d'utiliser une approche multi-modale combinant des techniques de psychologie et de neuroimagerie, qui permet d'identifier les changements de l'activité cérébrale spécifiquement liées à diverses mesures comportementales d'apprentissage. Cette approche, que nous avons développée dans le cadre de nos travaux sur les mouvements du bras chez l'adulte, nous a déjà permi de montrer que les changements des réseaux cérébraux survenant en conjonction avec l'apprentissage moteur se divisent en modifications de nature essentiellement motrice d'une part, et en modifications reflétant des recalibrations perceptives d'autre part. Dans le projet proposé ici, nous étudierons des enfants agés de 5 à 11 ans et des adultes normaux. Nous utiliserons des mesures IRMf de connectivité fonctionnelle afin d'identifier les réseaux cérébraux associés avec les modifications motrices et perceptives induites par l'apprentissage moteur de la parole. Nous évaluerons l'hypothèse selon laquelle les réseaux sensoriels et moteurs actifs au cours de l'apprentissage moteur de la parole fonctionneraient de manière plus indépendante chez le jeune enfant et qu'ils deviendraient étroitement couplés au cours de leurs maturations conjointes.