Technologies avancées pour les réseaux d'interconnexions écoénergétiques dans les centres de traitement de l'information

 

Odile Liboiron-Ladouceur

Université McGill

 

Domaine : technologies de l'information et des communications

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2011-2012

Une conséquence positive de la croissance de l'Internet et de ses réseaux sociaux est une nouvelle force économique basée sur les médias numériques, un secteur où le Québec tient un rôle important. L'infrastructure numérique permettant cette tendance vers les médias numériques et l'informatique en nuage est en train de changer notre quotidien au travers d'applications encore inimaginables.

Derrière la scène, il y a cette capacité de manipuler l'information efficacement et rapidement en utilisant des plateformes hautes performances comme les centres de traitement de l'information. Ces centres contiennent des milliers de processeurs agencés de façon modulaire. Une architecture basée sur une interconnexion optique est nécessaire afin de subvenir à la bande passante agrégée. Dans un tel contexte, la technologie basée sur la fibre optique multimodale est utilisée puisque son coût est moindre comparativement à la fibre optique monomodale.

Les centres de traitement de l'information sont de plus en plus imposants pour subvenir à la demande grandissante de tous les nouveaux médias numériques. La distance à couvrir de la fibre optique est plus grande ainsi que le débit requis. Malheureusement, la fibre optique multimodale possède un délai différentiel entre les modes qui empêche une poussée de cette technologie vers de plus grandes distances et débits. Le projet proposé prend une approche multidisciplinaire pour permettre d'augmenter la capacité des centres de traitement de l'information par l'implantation d'algorithmes d'encodage et de décodage à latence courte qui sont écoénergétiques et peu dispendieux.