Une évaluation des conséquences de l'utilisation habituelle des jeux vidéo d'action sur les processus relatifs au striatum

 

Gregory West

Université de Montréal

 

Domaine : organismes vivants

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2014-2015

Les jeux vidéo d'action sont devenus une activité de plus en plus populaire chez les enfants et les adultes. Vu que les jeux vidéo deviennent de plus en plus omniprésents, il est important de mieux comprendre l'impact de cette exposition aux jeux vidéo sur le fonctionnement cognitif et neuronal. Dans la littérature, l'existence est indiquée de nombreux effets favorables dans les domaines cognitifs et perceptuels associés à l'exposition aux jeux vidéo d'action.

Ces derniers ont également été associés à l'activation et au développement accru du striatum, qui fait partie du circuit de la récompense et qui a été impliqué dans la formation des habitudes et de la mémoire procédurale. Même si la recherche a relié les striatums plus gros trouvés chez les joueurs habituels à la détection de cibles améliorée, on connait toujours très peu sur l'effet que causent les augmentations de volume et du fonctionnement du striatum sur les autres processus cognitifs associés au striatum, tels l'apprentissage par feedback et le traitement des stimuli émotionnels.

Vu que des millions d'enfants et d'adultes auront passé des dizaines de milliers d'heures à jouer aux jeux vidéo d'action durant leur vie, il est important de comprendre les conséquences associées au fonctionnement augmenté du striatum chez les joueurs des jeux vidéo d'action. Par conséquent, la proposition actuelle vise à évaluer l'impact de l'utilisation habituelle des jeux vidéo d'action sur l'apprentissage par feedback relatif au striatum et le traitement des stimuli émotionnels chez les adultes en santé.