Utilisation de tiges superélastiques monolithiques avec rigidité variable pour fusion vertébrale

 

Jean-Marc Mac-Thiong

Université de Montréal

 

Domaine : matériaux

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2012-2013

Parmi les défis majeurs des chirurgies de fusion vertébrale, il est proposé d'utiliser une instrumentation suffisamment rigide pour optimiser la solidité de la fixation de la colonne vertébrale et le succès de la fusion. Or, avec les tiges rigides utilisées actuellement, les risques de fracture ou dégénérescence adjacente aux niveaux instrumentés sont importants.

L'objectif global de ce projet est donc de minimiser en même temps les risques d'échec de fixation, de fracture et de dégénérescence adjacente après une chirurgie de fusion vertébrale en développant des tiges vertébrales superélastiques monolithiques avec rigidité variable.

Les quatre objectifs suivants seront visés : 1) concevoir une technique de fabrication de tiges superélastiques monolithiques avec différentes sections dotées de rigidité faible ou élevée; 2) comparer le risque d'échec de fixation entre les tiges à rigidité variable et les tiges conventionnelles en alliage de titane; 3) comparer le risque de fracture adjacente entre les tiges à rigidité variable et les tiges conventionnelles en alliage de titane; et 4) comparer le risque de dégénérescence adjacente entre les tiges à rigidité variable et les tiges conventionnelles en alliage de titane.

À long terme, les nouvelles tiges développées permettront de réduire les complications associées aux chirurgies de fusion vertébrale, particulièrement pour les patients ostéoporotiques chez qui les risques d'échec de fixation, de fracture et de dégénérescence adjacente sont élevés.