Plus de 4 M$ pour la recherche sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre



10 mai 2018

Le Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT) et le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC) se joignent à leur partenaire, le ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation (MESI), pour annoncer l'octroi de douze subventions à l'issue du 1er concours du Programme de recherche en partenariat sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Responsable,
Établissement
Titre Années
d'octroi
Montants
octroyés*
Audy, Jean-François
Université du Québec à Trois-Rivières
Chaîne de valeur durable en procédés novateurs et intégrés de la collecte au traitement des balayures de rue 2018-2019
2019-2020
2020-2021
110 151 $
166 260 $
104 512 $
Bélanger, Nicolas
Télé-Université
Création d'un large puits de carbone dans la région de Chaudière-Appalaches par la reconstruction des sols et l'afforestation d'anciennes mines d'amiante 2018-2019
2019-2020
2020-2021
121 749 $
123 336 $
123 019 $
Bouchard, Jocelyn
Université Laval
Intégration de l'Industrie 4.0 pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre des usines minéralurgiques: innovation dans les pratiques, simulation, automatisation et autonomisation 2018-2019
2019-2020
2020-2021
134 620 $
121 920 $
124 460 $
Evirgen, Duygu
Université du Québec à Chicoutimi
La réduction de GES émis des alumineries en remplaçant partiellement le coke de pétrole par le biocharbon 2018-2019
2019-2020
2020-2021
127 000 $
127 000 $
127 000 $
Fontaine, Frédéric-Georges
Université Laval
Valorisation du CO2 émis par les grandes industries: Source de richesse et d'indépendance face aux combustibles fossiles 2018-2019
2019-2020
2020-2021
127 000 $
127 000 $
127 000 $
Gagné, Gilles
Cégep de Victoriaville
Séquestration du carbone et réduction des GES par les systèmes de productions en grandes cultures en mode biologique 2018-2019
2019-2020
2020-2021
46 114 $
134 559 $
118 909 $
Gosselin, Louis
Université Laval
Réduction des émissions de GES liées à la production et à l'utilisation de l'énergie au Nunavik : monitoring, modélisation et analyse multidimensionnelle pour une transition vers des solutions durables 2018-2019
2019-2020
2020-2021
119 327 $
151 872 $
109 802 $
Pineau, Pierre-Olivier
HEC Montréal
Portrait et analyse du potentiel de réduction d'émissions de gaz à effet de serre associé à l'économie circulaire pour les émetteurs industriels québécois 2018-2019
2019-2020
116 840 $
137 160 $
Samson, Réjean
Polytechnique Montréal
Réduction des GES par l'optimisation de la gestion durable des matières résiduelles intégrant les paramètres techniques et sociaux 2018-2019
2019-2020
127 000 $
127 000 $
Shao, Yixin
Université McGill
La réduction des émissions de dioxyde de carbone (CO2) en remplaçant le ciment Portland par du laitier activé par carbonatation 2018-2019
2019-2020
2020-2021
127 000 $
127 000 $
127 000 $
Thiffault, Evelyne
Université Laval
Mobilisation de la bioénergie forestière au cœur des municipalités 2018-2019
2019-2020
2020-2021
127 000 $
126 746 $
126 746 $
Waygood, Owen
Université Laval
Pour une communication efficace de l'information relative aux émissions de GES des véhicules au Québec 2018-2019
2019-2020
116 142 $
126 175 $
    TOTAL 4 084 419 $

*Incluant les frais indirects de la recherche (FIR) pour les établissements universitaires. Les octrois sont conditionnels à l'allocation des crédits par l'Assemblée nationale du Québec et aux décisions du Conseil d'administration du Fonds. Ces octrois peuvent donc être modifiés en tout temps, sans préavis.

Dans le cadre de ce concours, 21 demandes ont fait l'objet d'une évaluation scientifique par un comité multidisciplinaire formé d'expertes et d'experts provenant majoritairement de l'extérieur du Québec.

Citations

« En appuyant ces projets de recherche, le gouvernement du Québec réitère son engagement à soutenir l'innovation. De plus, ces initiatives favoriseront la mobilisation et la collaboration entre les entreprises et la communauté scientifique, collégiale et universitaire par l'établissement de partenariats visant le développement de solutions en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Elles assureront aussi la formation d'une relève scientifique et de spécialistes, ce dont le Québec a besoin pour assurer son développement durable. »

Dominique Anglade, vice‑première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

« Favoriser l'émergence de nouvelles connaissances, technologies et pratiques qui permettront au Québec de progresser plus rapidement vers l'atteinte de ses objectifs de réduction des émissions de GES fait partie des priorités de notre Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques. L'innovation technologique et sociale est au rendez-vous à travers les projets financés. Les projets annoncés aujourd'hui contribueront à accélérer notre transition vers un monde plus sobre en carbone, et c'est pourquoi nous sommes heureux de les appuyer par l'entremise du Fonds vert. »

Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

« C'est avec fierté que le FRQNT souhaite offrir ses plus sincères félicitations aux chercheuses et chercheurs financés dans le cadre de ce concours d'excellence. Je suis heureuse de constater le succès de cette initiative intersectorielle qui favorise non seulement le maillage entre deux communautés de recherche, mais également avec le milieu utilisateur. Qui plus est, cette annonce souligne la qualité de notre engagement auprès de nos partenaires ministériels et illustre bien l'intérêt de nos différentes organisations pour la protection de l'environnement. »

Maryse Lassonde, directrice scientifique du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies

« Le FRQSC est heureux de s'associer à cet ambitieux programme de recherches qui croisent des expertises et des approches multiples, prenant en compte la complexité des problèmes en cause. Nous attendons beaucoup de ces recherches pour l'amélioration des façons de faire, et les retombées positives sur l'environnement et le milieu de vie de nombreuses personnes. »

Louise Poissant, directrice scientifique du Fonds de recherche du Québec – Société et culture

À propos du programme de recherche en partenariat sur la réduction des émissions de GES

Ce programme a pour but de créer des collaborations étroites entre les communautés scientifiques desservies par le FRQNT et le FRQSC, et ce, afin de maximiser les retombées d'une approche intersectorielle de la recherche pour solutionner un problème aussi complexe que celui de la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). Il s'inscrit dans le cadre du Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques et vise la réalisation de projets de recherche dont les retombées contribueront à ce que le Québec atteigne ses cibles et objectifs de réduction de GES à moyen et long termes.

Le présent programme de recherche en partenariat sur la réduction des émissions de GES est financé par le Fonds vert et le FRQNT. Sa mise en œuvre est issue d'une collaboration entre le MESI, le FRQNT, le FRQSC et la Direction des défis de société et des maillages intersectoriels des Fonds de recherche du Québec.

Renseignements

Hélène Munger
Responsable de programmes
Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies
418 643-3469

Gabrielle Fallu
Attachée de presse
Cabinet de la vice‑première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique
418 691-5650

Anne-Hélène Couturier
Attachée de presse
Cabinet de la ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
418 521-3911