ERA-MIN 2 | Appel 2019


En résumé

Année de concours :

2020-2021

 

Date limite (demande) :

12 mars 2020, 11h

 

Montant :

Maximum de 100 000 $ CAD par année* voir les détails

 

Durée du financement :

Maximum de 3 ans, non renouvelable

 

Annonce des résultats :

30 juin 2020

 

Description de la subvention

Les règles du programme qui prévalent sont celles du document PDF*

Innovateur et flexible, ERA-MIN 2 est un réseau paneuropéen et mondial d'organismes de financement de la recherche soutenu par le programme de l'EU, Horizon 2020, et s'appuie sur l'expérience du programme FP7 ERA-NET ERA-MIN (2011-2015).

ERA-MIN 2 vise à soutenir le partenariat européen d'innovation sur les matières premières, l'initiative des matières premières de l'UE et de développer davantage le secteur des matières premières en Europe en finançant des activités transnationales de recherche et d'innovation (R & I). Ceci sera réalisé par des appels conçus et développé spécifiquement pour le secteur des matières premières non énergétiques et non agricoles.

Le réseau va répondre à quatre objectifs clés:

  • Soutenir et promouvoir la coopération R & I en Europe;
  • Réduire la fragmentation du financement de la R & I dans le domaine des matières premières non énergétiques et non agricoles à travers l'Europe et dans le monde;
  • Fournir un réseau de soutien paneuropéen et des ressources financières pour améliorer les synergies, coordination et collaboration;
  • Améliorer l'efficacité et l'impact des investissements humains et financiers dans les activités de R & I dans les domaines des matières premières;

Le consortium ERA-MIN 2 comprend 21 organisations de financement de 11 pays de l'UE et de 2 régions de l'UE (Hermesfonds - Belgique / Flandres; FWO - Belgique / Flandres; Business Finlande - Finlande; ADEME - France; ANR - France; JUELICH - Allemagne; GSI - Irlande; MIUR - Italie; NCBR - Pologne; FCT - Portugal; UEFISCDI - Roumanie; CDTI - Espagne; ICE - Espagne / Castille y Léon; AEI - Espagne; MIZS - Slovénie; Vinnova - Suède), un pays associé à l'UE (TUBITAK - Turquie) et quatre pays non membres de l'UE (MINCyT - Argentine; Finep - Brésil; CONICYT - Chili; DST - Afrique du Sud). Veuillez noter que pour l'appel conjoint 2019, ce ne sont pas tous les organismes de financement qui y participent, et certains autres organismes de financement ont été ajouté (voir tableau 1).

ERA-MIN 2 soutient la transition de l'UE vers une économie circulaire en abordant des sujets axés sur la conservation de la valeur des matières premières utilisées dans les produits et à les restituer au cycle de production après l'utilisation, sans oublier qu'un approvisionnement industriel durable et responsable en ressources primaires est nécessaire pour nourrir l'économie circulaire.

ERA-MIN 2 financera des projets sur l'ensemble de la chaîne de valeur des matières premières : exploration durable, exploitation, traitement, substitution de matières premières critiques, production efficace des ressources à court terme et recyclage économique réalisable et à faible impact environnemental.

Contenu de l'appel

L'appel conjoint ERA-MIN 2019 portera sur trois segments de matières premières non énergétiques et non agricoles:

  • Les minéraux métalliques
  • Les minéraux de construction
  • Les minéraux industriels

Parmi les cinq principaux sujets de recherche de l'appel conjoint 2019 d'ERA-MIN, le FRQNT s'engage à soutenir la totalité : Fourniture de matières premières issues de l'exploration et de l'exploitation, Conception; Traitement, production et reconditionnement; Recyclage et réutilisation des produits en fin de vie; Sujets transversaux. Toute l'information se trouve dans les fichiers PDF.

Thème 1

Thème 2

Thème 3

Thème 4

Thème 5

Fourniture de matières premières issues de l'exploration et de l'exploitation

Conception

Traitement, production et reconditionnement

Recyclage et réutilisation des produits en fin de vie

Sujets transversaux

Budget indicatif

10 030 000

L'équipe de recherche [le consortium] doit compter au moins trois partenaires de projet qui peuvent demander du financement des organismes participants d'au moins deux pays, dont un pays membre de l'UE ou associé à l'UE.

Chaque partenaire qui demande du financement doit respecter les critères nationaux ou régionaux et les règles de son propre organisme de financement pour assurer l'admissibilité de la proposition de consortium.

Les procédures d'évaluation sont conçues pour dégager les meilleures propositions quant à l'excellence scientifique, aux retombées, à la qualité et à l'efficacité de la mise en œuvre, de façon aussi approfondie et précise que possible.

Calendrier

Publication de texte d'appel

15 novembre 2019

Début de l'appel de propositions

28 novembre 2019

Fin de l'appel de propositions

12 mars 2020 à 11h00 heure du Québec

Communication des résultats aux candidats non-éligibles

16 avril 2020

 

Communication des résultats de l'appel

30 juin 2020

Date limite recommandée pour le début du projet

1er décembre 2020

Recherche ciblée par l'appel

Thème 1. Fourniture de matières premières issues de l'exploration et de l'exploitation

La disponibilité des ressources primaires et des déchets issus des activités d'exploration et d'exploitation minières reste une condition préalable essentielle pour satisfaire la demande mondiale croissante en matières premières. Par conséquent, l'exploration et l'exploitation minière ne disparaîtront pas dans une économie circulaire.

Dans ce thème, nous recherchons de nouvelles techniques, ainsi qu'une meilleure compréhension, pour l'exploration et l'exploitation des ressources primaires et secondaires nécessaires à l'approvisionnement industriel.

Les propositions peuvent aborder de nouveaux concepts, technologies et modèles améliorés à utiliser dans l'exploration minérale afin de comprendre les processus géophysiques et géochimiques et l'évolution de la lithosphère, en particulier en Europe. En outre, ils peuvent cibler une caractérisation, une cartographie ou une restauration complètes des sites miniers abandonnés, ce qui en fait également des sources potentielles de diverses matières premières, y compris la valorisation de sous-produits ou de coproduits dans des matrices minérales complexes ou des stocks historiques contenus dans les résidus et les déblais qui répond aux préoccupations d'acceptabilité environnementale et sociale.

Les propositions devraient viser à réaliser des progrès significatifs ou démontrables dans la perspective d'un développement minier responsable et durable, en augmentant l'offre de matières premières tout en réduisant les impacts sur l'environnement. Dans cette approche, les contributions sur la remise en état d'anciens sites miniers sont incluses.

Les propositions terrestre et extracôtiers seront prises en charge (sous réserve des réglementations nationales / régionales).

Il est encouragé d'incorporer, par exemple, les contributions en sciences sociales, l'impact environnemental des mines et des explorations, les nouveaux modèles économiques, la gestion éco-efficace des déchets et la gestion durable des mines et carrières fermées.

Thème 2. Conception

La conception des produits a un impact important sur l'efficacité des ressources. Dans ce thème, nous recherchons des propositions axées sur la conception de produits innovants contribuant à une utilisation efficace des matières premières (écoconception) ou à la substitution de matériaux critiques dans les produits et les composants.

Outre la conception de produits utilisant moins de matières premières, les propositions peuvent traiter de nouveaux concepts de conception axés sur la circularité des produits. Cela comprend des aspects tels que l'extension de la durabilité du produit ou la facilitation de sa réutilisation, du réusinage ou de son recyclage. Il convient de prêter attention aux stratégies et technologies visant à remplacer les « substances extrêmement préoccupantes » du règlement « REACH » ou les substances pouvant faire l'objet d'une pénurie. Les candidats doivent être en mesure de quantifier l'impact attendu de la nouvelle conception de produit sur l'efficacité des ressources, en utilisant des métriques appropriées et une approche du cycle de vie.

Thème 3. Traitement, production et reconditionnement

L'efficacité de la production et les processus de réusinage dans une économie circulaire offrent un potentiel élevé d'augmentation de l'efficacité des ressources pour les sources primaires et secondaires. Les procédés à forte consommation de ressources offrent un potentiel important pour accroître l'utilisation efficace des matières premières.

Dans une vision d'économie circulaire, les déchets produits en phase de production pourraient être recyclés et ainsi devenir une ressource. Comme alternative à la production de nouveaux produits, les produits utilisés peuvent être reconstruits et contribuent donc à une efficacité accrue de l'utilisation des matières premières. Pour adapter l'approche d'économie circulaire à la production, il peut être nécessaire de repenser des processus industriels complets, y compris de nouveaux modèles commerciaux, par exemple, pour les produits reconditionnés.

Dans cette rubrique, nous recherchons des technologies ou des méthodes innovantes pour repenser les processus industriels. Par exemple, les propositions pourraient porter sur des sujets difficiles, tels que les procédés métallurgiques pour les gisements de minerai à faible teneur ou non conventionnels, la biolixiviation, les procédés de purification / extraction avancés basés sur la bio, l'hydro ou la pyrométallurgie, ou une combinaison de ces procédés. Par conséquent, une compréhension complète des besoins en matière d'innovation et de recherche tout au long du cycle de vie est nécessaire pour garantir l'obtention des meilleurs avantages pour l'environnement.

Les propositions devraient traiter de la réduction des déchets et / ou du recyclage des déchets, tels que les rebuts, les cendres ou les effluents industriels, pour des processus plus directs et moins consommateurs d'énergie et de ressources.

De plus, l'efficacité énergétique, ainsi que l'impact environnemental et social pourraient être pris en compte.

Les propositions doivent avoir un impact important, à la fois en termes d'opportunités du marché et des bénéfices environnementaux / sociétaux qu'ils permettront.

Thème 4. Recyclage et réutilisation des produits en fin de vie

(ex: déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE), aimants permanents, alliages métalliques complexes, etc.). Il est essentiel de transformer la chaîne de valeur des matières premières en un cycle des matières, dans lequel la dissipation et le gaspillage sont évités autant que possible. Le recyclage des matières premières issues de produits complexes constitue un défi spécifique. Dans ce thème, nous recherchons des propositions pour relever ce défi par le biais de nouveaux concepts, technologies et services qui augmentent l'offre de matières premières, en particulier de matières premières critiques, récupérées à partir de produits et de composants en fin de vie. Les propositions pourraient, par exemple, se concentrer sur les méthodes de collecte et de logistique; techniques de séparation, de tri physique et de prétraitement efficaces et innovantes; procédés hydro et pyrométallurgiques innovants et efficaces pour la séparation et l'extraction de matières premières critiques à partir de produits en fin de vie. La commercialisation de produits usagés ou de produits à base de matériau de recyclage peut se heurter à des obstacles économiques, juridiques ou psychologiques auxquels il convient de remédier si nécessaire. Des modèles commerciaux novateurs seront un facteur majeur pour surmonter ces obstacles. On s'attend à ce que l'évaluation de l'impact potentiel de l'innovation proposée sur l'efficacité des matières premières prenne en compte le cycle de vie complet des produits. Les propositions pourraient en outre aborder l'efficacité énergétique, les problèmes environnementaux ou l'impact social.

Thème 5. Sujets transversaux

Les sujets transversaux sont pertinents pour n'importe quelle partie du cycle de vie des matières premières pouvant être spécifiquement abordés.

Par conséquent, dans ce thème, nous recherchons des propositions concernant les innovations non technologiques afin d'accroître la durabilité économique, environnementale et sociale dans le secteur des matières premières en ce qui concerne:

  • Les nouveaux modèles d'affaires;
  • L'amélioration des méthodes ou des données d'évaluation de l'impact sur l'environnement;
  • L'acceptation sociale et perception des matières premières par le public et par la confiance.

Un défi majeur dans le secteur des matières premières est que les entrepreneurs, avec de nouvelles technologies à fort impact et approches potentiellement transformatrices de l'approvisionnement en matières premières, peuvent se heurter à des obstacles, tels que l'investissements substantiels dans l'infrastructure existante, rendant le système résistant au changement.

Les candidats sont donc encouragés à répondre à ce défi et à développer de nouvelles activités modèles pour une mise en œuvre réussie des technologies développées.

Mise au point de nouvelles méthodes efficaces d'analyse du cycle de vie et de flux de stocks, également pour la surveillance environnementale (y compris la surveillance en temps réel), sont encouragées.

Gagner la confiance du public dans les activités industrielles est de plus en plus important pour la sécurisation des matières premières approvisionnement en Europe à partir de sources primaires et secondaires.

Comprendre la perception du public sur les activités liées aux matières premières est pris en charge.

Pour aborder le sujet de l'acceptation sociale / perception publique, une expertise adéquate à la fois sociale et scientifiques et géoscientifiques / ingénieurs / industrie sont essentiels.

Les propositions seront évaluées en tenant compte du potentiel présenté pour de nouvelles technologies à fort impact et modèles commerciaux potentiellement transformateurs, avantages environnementaux et / ou sociétaux à l'état brut du secteur des matières premières.

Entités admissibles

Un candidat éligible est un chercheur universitaire ou collégiale (milieu universitaire) dans le domaine des sciences naturelles, des sciences mathématiques ou de l'ingénierie. Se référer à la liste des critères d'admissibilités couverts par le FRQNT pour valider votre champ de recherche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Avez-vous des questions?

Laurence Martin Gosselin

Responsable de programmes

 laurence.martingosselin

418 643-8560, poste 3455

Assistance informatique

Courriel : centre.assistance.nt
Québec : 418 646-3669
Ext. de Québec : 1 866 621-7084

Lundi au vendredi
8 h 30 à 12 h et 13 h à 16 h
(vendredis d'été : 8 h 30 à 12 h)

Les demandes d'assistance technique acheminées par courriel sont traitées en priorité.