Programme CHIST-ERA


En résumé

Année de concours :

2018-2019

 

Date limite (avis ou lettre d'intention) :

11 janvier 2018, 16h

 

Date limite (demande) :

15 mai 2018, 16h

 

Montant :

Maximum de 300 000 $ par année

 

Durée du financement :

Maximum de 3 ans, non renouvelable

 

Annonce des résultats :

Octobre 2018

 

Les règles du programme qui prévalent sont celles du document PDF (en anglais seulement)

CHIST-ERA est un consortium d'organismes de financement ayant des programmes d'appui aux sciences et technologies de l'information et de la communication (STIC). Ce consortium est lui-même soutenu par le programme européen de recherche sur les technologies futures et émergentes (FET).

CHIST-ERA encourage la recherche en STIC multidisciplinaire et transnationale susceptible de mener à d'importantes percées. Ensemble, les organismes de financement appuient des projets de recherche qui s'inscrivent dans le cadre établi par CHIST‑ERA dans le but de renforcer les capacités européennes dans des thèmes donnés.

Contenu de l'appel


Thème 1


Thème 2


Reconnaissance et manipulation d'objets par des robots : partage de données et reproductibilité expérimentale

Masses de données et modélisation des processus pour l'usine du futur


(ORMR)


(BDSI)


Budget indicatif


14.3 M€

Les propositions doivent être soumises par des consortiums internationaux ayant des partenaires de recherche dans au moins trois des pays suivants :

Autriche (pour l'ORMR seulement), Belgique (Wallonie-Bruxelles), Bulgarie, Canada (Québec), République tchèque, Estonie, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Lituanie, Pologne, Roumanie, Espagne, Suède, Slovaquie, Suisse, Turquie, Royaume-Uni (pour l'ORMR seulement)

Les propositions seront évaluées conjointement d'après leur pertinence par rapport au thème, leur excellence scientifique, leur mise en œuvre et leurs retombées.

Chaque partenaire du consortium sera financé séparément par son organisme national.

Tous les partenaires doivent respecter les conditions de l'organisme de financement auprès duquel ils font leur demande, conformément à l'annexe. Certains organismes de financement acceptent de subventionner les partenaires de l'industrie.

Calendrier provisoire


11 janvier 2018, 17 h (HEC)


Date limite de soumission des propositions préliminaires


Mi-mars 2018


Annonce des propositions préliminaires acceptées


Mi-mai 2018, 17 h (HEC)


Date limite de soumission des propositions complètes


Octobre 2018


Annonce des propositions acceptées


1er décembre 2018


Début possible des projets acceptés

Recherche ciblée par l'appel

Chaque année, CHIST-ERA lance un appel à projets de recherche dans deux nouveaux thèmes d'importance scientifique émergente. En 2017, il s'agit des thèmes suivants :

  1. Reconnaissance et manipulation d'objets par des robots : partage de données et reproductibilité expérimentale (ORMR);
  2. Masses de données et modélisation des processus pour l'usine du futur (BDSI).

Dans les années passées, les appels de CHIST-ERA ont ciblé l'informatique quantique, la conscience, l'extraction des connaissances, les systèmes informatiques de faible puissance, les interfaces utilisateurs intelligentes, les réseaux de communication intelligents, les machines adaptatives, l'informatique répartie, les systèmes cyberphysiques fiables, la compréhension du langage humain, la sécurité et le respect de la vie privée dans le contexte de l'Internet des objets, la communication avec les fréquences térahertz, l'apprentissage continu des systèmes intelligents et l'analytique visuelle.

Le consortium CHIST-ERA a créé un outil de financement commun pour appuyer des groupes de recherche internationaux qui se livrent à des travaux à long terme dans le domaine des technologies de l'information et des communications (TIC) et des sciences fondées sur les TIC. Par cet outil, les organismes de financement adhèrent au programme européen de recherche sur les technologies futures et émergentes (FET). En coordonnant leurs efforts, ils peuvent favoriser la diversité des milieux de recherche, qui sont en mesure de s'attaquer aux questions les plus complexes de l'heure.

Thèmes définis par le milieu

Du 21 au 23 juin 2017 a eu lieu à Cracovie un atelier visant à recenser les grands défis de la recherche dans les deux thèmes choisis. L'atelier a rassemblé des chercheurs en STIC de différents milieux de recherche et de divers pays. Les participants ont ciblé certains défis de la recherche, ce qui a permis de définir la portée du présent appel. Les présentations données à cet atelier se trouvent sur le site Web de CHIST-ERA (http://conference2017.chistera.eu/). Il n'est pas nécessaire d'avoir assisté à l'atelier pour soumettre une proposition. Le critère « pertinence par rapport au thème » est évalué uniquement d'après les descriptions des thèmes ci-dessous. Les présentations de l'atelier peuvent néanmoins donner du contexte pour la rédaction d'une proposition.

Nature de la recherche

Les propositions doivent concerner les FET et contribuer au développement d'une recherche multidisciplinaire internationale. La recherche transformatrice menée dans le cadre de CHIST-ERA devrait explorer de nouveaux thèmes susceptibles d'entraîner des retombées scientifiques et techniques majeures à long terme.

Les deux thèmes de l'appel de cette année sont décrits ci-dessous.

1er thème — Reconnaissance et manipulation d'objets par des robots : partage de données et reproductibilité expérimentale (ORMR)

En robotique, la capacité à reconnaître et à manipuler des objets est essentielle : par exemple, il pourrait être utile qu'un robot sache reconnaître un objet demandé par un utilisateur et déterminer s'il peut le saisir sans risque et le cas échéant, comment s'y prendre. Toutefois, malgré des décennies de recherche, ces capacités demeurent limitées en pratique, notamment en raison du manque de grands ensembles de données utilisables dans la formation de modèles fiables pour la tâche à l'étude, du manque de protocoles d'évaluation objectifs pour comparer ces modèles et, plus généralement, de la difficulté à reproduire les résultats.

L'objectif du présent appel est de faire progresser le domaine de la perception et de la manipulation en robotique en créant des bases scientifiques solides pour la reproductibilité expérimentale par le partage transparent de données et de méthodes. Cet appel vise à amener les chercheurs à proposer des projets collaboratifs qui toucheront simultanément les trois piliers du domaine : reconnaissance, manipulation et reproductibilité.

Résultats ciblés

Les projets doivent ultimement faciliter le développement de robots capables de reconnaître avec exactitude et de manipuler adéquatement des objets dans différents environnements. Ils doivent mener à l'obtention de résultats quantitatifs pouvant être reproduits. Les équipes de projet doivent notamment rendre publics les données, la description du protocole et les paramètres des logiciels nécessaires à la reproduction des expériences, et prévoir les efforts et les moyens appropriés pour ce faire. Les projets doivent répondre à des problèmes réels, et la perception des robots doit être consignée et annotée afin que l'on puisse tenter différentes approches pour résoudre ces problèmes. Il faut démontrer l'efficacité des approches mises à l'essai à l'aide d'une quantité suffisante de données issues de divers environnements et contextes.

Voici les principales difficultés prévues :

  • Perception ou prévision des propriétés matérielles (forme, orientation, masse, fragilité, etc.) des objets ou des environnements.
  • Traitement d'objets et d'environnements inconnus.
  • Développement de systèmes capables de fonctionner dans des contextes ambigus.
  • Gestion de la boucle perception/action.
  • Interaction et coopération avec les humains et les autres robots.
  • Conception de systèmes sécuritaires, solides et éthiques.
  • Évaluation indépendante et objective.
  • Critères et mesures de reproductibilité.

Approches visant à maximiser les retombées attendues

On encourage fortement les équipes à tenir compte des objectifs suivants pour accroître les retombées de leur projet :

  • Donner accès aux données de formation et d'évaluation et aux paramètres établis dans les projets lorsque c'est possible, en vue de susciter un élan à l'extérieur du consortium.
  • Appuyer la création d'indicateurs et de stratégies d'évaluation objectifs pour la recherche dans ce domaine.
  • Dépasser les frontières traditionnelles entre les disciplines afin de renforcer le milieu qui s'attaque à ces nouveaux défis. Il faut envisager d'inclure un vaste éventail de disciplines pour couvrir l'étendue du sujet ; il pourrait notamment s'agir de la participation de partenaires compétents en vision artificielle, en cognition incarnée, en évaluation de la performance et en éthique de la robotique, entre autres.
  • Assurer la formation et diffuser les résultats pour renforcer la recherche, la connaissance et l'expertise européennes dans les thèmes proposés.
  • Améliorer la compréhension des questions de sécurité à long terme et d'éthique et les questions juridiques associées à l'adoption de systèmes intelligents et autonomes, et collaborer avec les intervenants à cette fin.

2e thème — Masses de données et modélisation des processus pour l'usine du futur (BDSI)

L'industrie est de plus en plus numérisée. Les processus de production et de fonctionnement génèrent des quantités croissantes de données hétérogènes, qu'il s'agisse de données de capteurs simples ou de données complexes de flux vidéo en 3D, ce qui ouvre la porte à de nouvelles approches de fonctionnement et de production intelligentes, flexibles et axées sur le réseau, dans lesquelles les pièces, les produits et les machines sont liés entre eux dans le matériel, les entreprises et les chaînes de valeur. Ces approches visent à améliorer le rendement, la qualité et la flexibilité de ces processus tout en réduisant leur coût et leur empreinte environnementale. Cette évolution, qui touche la plupart des secteurs industriels, est souvent qualifiée de quatrième révolution industrielle.

Le présent appel vise à faire progresser la recherche fondamentale sur les nouvelles technologies de l'information pour les usines du futur. Il est nécessaire de concevoir des installations robotisées intelligentes qui s'adaptent au contexte, répondent à leur objectif et qui sont assez génériques pour être employées dans différents environnements. Une réussite dans ce domaine renforcera la compétitivité de l'Europe, tant dans les sciences que dans l'industrie. Le thème BDSI est une excellente occasion de faire collaborer étroitement les sciences et l'innovation pour leur bénéfice mutuel.

Résultats ciblés

Les projets doivent combiner les masses de données et la modélisation des processus pour des opérations exactes et optimales. Les modèles créés doivent être réutilisables dans différents contextes et pour différentes applications, et leur performance doit pouvoir être évaluée objectivement.

Voici les principales difficultés et possibilités prévues :

  • Systèmes complexes à grande échelle dans des environnements dynamiques.
  • Conception de modèles conceptuels pour l'aide à la décision autonome ou semi‑autonome.
  • Fusion intelligente de flux de données multiples.
  • Intégration de données hétérogènes, structurées et non structurées.
  • Combinaison des connaissances et des modèles a priori aux données fondées sur l'expérience.
  • Collaboration avec des partenaires de l'industrie pouvant fournir des données représentatives.
  • Combinaison des exigences de confidentialité, de sécurité et de propriété intellectuelle avec la nécessité de développer les modèles ouvertement.
  • Mise à profit de la collaboration pour recueillir des données dans de nombreux environnements (physiques, culturels et réglementaires) partout dans le monde.
  • Mise en œuvre d'un processus indépendant d'évaluation des systèmes, des données et des résultats.

Approches visant à maximiser les retombées attendues

On encourage fortement les équipes à tenir compte des objectifs suivants pour accroître les retombées de leur projet :

  • Lorsque c'est possible, veiller à ce que les données employées soient utilisables au-delà du cadre du projet afin de susciter un élan à l'extérieur du consortium.
  • Tirer parti de la collaboration internationale afin que le projet profite à de nombreux pays et marchés.
  • Assurer la formation et diffuser les résultats pour renforcer la recherche, la connaissance et l'expertise européennes dans les thèmes proposés.
  • Appuyer la création d'indicateurs et de stratégies d'évaluation objectifs pour la recherche dans ce domaine.
  • Améliorer la compréhension des questions de sécurité à long terme et d'éthique et les questions juridiques associées à l'adoption de systèmes intelligents et autonomes, et collaborer avec les intervenants à cette fin.

Site Web CHIST-ERA


Assistance informatique

Courriel : centre.assistance.nt
Québec : 418 646-3669
Ext. de Québec : 1 866 621-7084

Lundi au vendredi
8 h 30 à 12 h et 13 h à 16 h
(vendredis d'été : 8 h 30 à 12 h)

Les demandes d'assistance technique acheminées par courriel sont traitées en priorité.