Édition numéro 55



26 juin 2013

Nouvelles du Fonds

Suivi de la séance du Conseil d'administration

Adoption du Rapport annuel de gestion 2012-2013

Le 13 juin dernier avait lieu la 62e séance du conseil d'administration du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies. Au cours de cette séance, les membres ont adopté le Rapport annuel de gestion dans lequel on fait état d'octrois totalisant près de 50,5 millions de dollars, soit 34,8 millions de dollars en subventions et 15,8 millions de dollars en bourses de formation et de stage.

Ces dépenses se sont traduites par le soutien à :

  • 1 242 étudiants à la maîtrise et au doctorat;
  • 182 stagiaires postdoctoraux;
  • 68 nouveaux chercheurs dans les universités québécoises;
  • 215 projets de recherche en équipe regroupant 668 chercheurs;
  • 38 regroupements stratégiques composés de 1 854 chercheurs;
  • 12 réseaux d'innovation composés de 204 chercheurs;
  • 54 chercheurs de collège, directement ou intégrés à des équipes, à des regroupements stratégiques et à des projets de recherche orientée en partenariat;
  • 13 programmes de Projet de recherche orientée en partenariat menés avec 19 partenaires privés et publics, regroupant au total 339 chercheurs répartis en 102 équipes.

Adoption de modifications aux programmes

Lors de la séance, les membres du conseil d'administration ont approuvé les modifications aux règles de différents programmes de bourses et de subventions. 

Pour le programme Établissement de nouveaux chercheurs universitaires, au niveau des conditions d'admissibilité, le demandeur devra occuper un poste de professeur adjoint, de professeur sous octroi ou de professeur agrégé dans le cas d'un chercheur issu du milieu industriel ou gouvernemental. De plus, à compter du concours 2016-2017, le chercheur devra, à la date de soumission de la demande, occuper un poste dans une université québécoise depuis 3 ans ou moins. Il a également été décidé d'ajouter un quatrième critère d'évaluation, soit la démonstration de la valeur ajoutée du financement demandé. De plus, la demande de subvention pour l'achat d'équipements sera dorénavant limitée à 50 000 $. 

Pour le programme Projet de recherche en équipe, étant donné l'augmentation substantielle de la demande au cours des 6 dernières années, le nombre croissant de chercheurs distincts intégrant plusieurs équipes et le nombre de chercheurs bénéficiant de plusieurs financements dans ce programme, les chercheurs ne pourront dorénavant participer qu'à deux projets de recherche en équipe financés ou en demande, et ce à titre de responsable ou de membre principal d'une équipe. Également, le montant maximal de la subvention a été réduit à 60 000$ et la demande de subvention pour l'achat d'équipements sera maintenant limitée à 50 000$.

Pour ce qui est du programme Initiatives stratégiques pour l'innovation, trois nouveaux indicateurs ont été ajoutés afin de pouvoir évaluer le caractère distinctif de la demande de fonds par rapport aux autres programmes existant tant au provincial qu'au fédéral, l'intégration des étudiants et l'implication concrète des partenaires. Deux nouveaux critères d'évaluation de la demande d'aide financière ont également été ajoutés, soit la qualité scientifique du projet et ses retombées attendues. Quant au programme bourses de recherche, les soumissions se feront désormais en ligne et les lettres de recommandation sont abolies pour les programmes de maîtrise et de doctorat.

Pour les programmes de bourses maîtrise (B1), doctorat (B2), réintégration à la recherche (A2), les bourses thématiques et celles pour la francophonie canadienne et le doctorat pour étudiants étrangers, il est important de noter que les deux lettres de recommandation ne sont plus exigées, que les originaux des relevés de notes et les copies conformes de la preuve de citoyenneté ne sont plus exigés (nous acceptons les photocopies) et que le dépôt des pièces ne doit plus être fait par la poste, mais par voie électronique (fichier joint à la demande).

Pour les programmes de bourses postdoctorales (B3), un indicateur est ajouté au critère sur le milieu d'accueil afin de mieux faire refléter le développement des compétences dans le milieu d'accueil en lien avec le cheminement de carrière du candidat. Une nouvelle pondération est également proposée pour les 5 critères du programme : 3 points pour l'excellence du candidat, 2 points pour l'implication sociale, leadership et habiletés de communication, 6 points pour les aptitudes et expérience en recherche, 5 points pour la qualité scientifique du projet et 4 points pour le milieu d'accueil. De plus, les deux lettres de recommandation sont maintenues, mais la section du formulaire relative au classement du candidat par rapport au groupe de référence est retirée. Dorénavant, les originaux des relevés de notes et les copies conformes de la preuve de citoyenneté ne sont plus exigés (nous acceptons les photocopies). Finalement, le dépôt des pièces ne doit plus être fait par la poste, mais par voie électronique (fichier joint à la demande).

Plan d'action 2013-2014

Le Plan d'action 2013-2014 concrétise l'année de transition entre le Plan stratégique 2010-2013, adopté par le CA du Fonds en avril 2010, et le Plan stratégique 2014-2017 qui sera arrimé à la Prochaine Politique Nationale de la recherche et de l'innovation (PNRI). En prévision de ce nouvel horizon, les grands défis à relever seront la relève, la recherche fondamentale pour alimenter la recherche appliquée et l'innovation, le développement d'initiatives intersectorielles autour de projets d'envergure, l'internationalisation accrue de la recherche, ainsi que la promotion des retombées de la recherche. Le Plan d'action 2013-2014 sera éventuellement disponible dans le site Web du FRQNT.

Nouveaux programmes et appels de propositions

Programme de recherche sur le développement durable du secteur minier

Développé en partenariat avec le ministère des Ressources naturelles (MRN), ce programme  d'une enveloppe de plus de 15 millions de dollars vise à favoriser une approche globale et intégrée de la recherche, ainsi que le développement de nouvelles technologies innovatrices, autant dans l'exploration et l'exploitation minières que dans le traitement de minerais et la restauration de sites miniers, tout en réduisant l'impact écologique des activités minières sur le territoire québécois. Ce programme a également pour objectif d'augmenter le potentiel de recherche dans le domaine minier en assurant la relève scientifique et la formation de spécialistes, et de stimuler la diffusion et le transfert des connaissances auprès des utilisateurs potentiels des résultats de recherche.

Un premier appel de propositions doté d'une enveloppe de 5 100 000 $ vient d'être lancé. Le dépôt des lettres d'intention se fera à la mi-septembre. L'annonce des résultats de ce premier concours se fera à la fin du mois de janvier 2014. Pour de plus amples informations, cliquez sur ce lien (lien : http://www.frqnt.gouv.qc.ca/partenariatsInnovation/index.htm).

Appel de propositions : Le vieillissement de la population au Québec et ses enjeux socioéconomiques et de santé

En partenariat avec différents ministères et organismes gouvernementaux, les trois Fonds offrent à la communauté scientifique une occasion de financement d'une enveloppe de plus d'un million de dollars pour la recherche portant sur la thématique du vieillissement de la population au Québec et de ses enjeux socioéconomiques et de santé. La gestion de ce concours est confiée au Fonds Société et culture et cet appel de propositions s'inscrit dans son programme Actions concertées. Les chercheurs et étudiants de tous les secteurs de recherche sont invités à y répondre. Les projets proposés devront porter sur les caractéristiques des personnes âgées du Québec, les besoins de services dans un contexte de vieillissement de la population au Québec ou l'aménagement des milieux de vie et de l'environnement dans un contexte de vieillissement de la population du Québec.

La date limite pour la lettre d'intention (obligatoire) est le 4 septembre 2013 et celle pour la demande de financement est le 11 décembre 2013. Les chercheurs et étudiants intéressés par cette offre de financement sont invités à consulter le document d'appel de propositions.

Forum de réflexion sur la recherche en développement durable 

Le 3 juin dernier s'est tenu un Forum de réflexion sur la recherche en développement durable au Château Frontenac de Québec, une initiative des Fonds de recherche du Québec (FRQ), en collaboration avec l'Université Laval (Institut EDS) et Polytechnique Montréal (CIRAIG). Cet évènement carboneutre a réuni plus de 170 chercheurs et représentants du gouvernement, du milieu privé et de la société civile dont les travaux touchent au développement durable. Cette journée a entre autres permis d'identifier des pistes de recherche en développement durable, de réfléchir aux défis de la recherche et d'explorer de nouvelles possibilités de collaboration intersectorielle, tout en se penchant sur la contribution des universitaires, les besoins des utilisateurs de la recherche et sur les stratégies privilégiées par l'intersectorialité. 

Les principaux points discutés lors du Forum viendront contribuer à alimenter la prochaine Politique Nationale de la recherche et de l'innovation (PNRI). Vous pouvez consulter les présentations de la journée dans le site Web du scientifique en chef. Un rapport détaillant les activités de la journée y sera également disponible sous peu.

Journée de réflexion sur la formation à la recherche

Le 30 avril dernier, au CIRMMT de l'Université McGill à Montréal, se tenait une Journée de réflexion sur la formation à la recherche. Les Fonds de recherche du Québec, par la voix du scientifique en chef, ont réitéré leur engagement comme organismes subventionnaires à promouvoir la réflexion et le débat autour de la question de la formation des futures générations de chercheurs, une réflexion que les Fonds ont menée en collaboration avec les différents acteurs – individus, institutions et organismes – concernés par cette question.

Nouvel espace Web sur la recherche au Québec

Le 5 juin dernier, le scientifique en chef du Québec a procédé au lancement de l'espace Web Le Québec en recherche, une vitrine mettant en valeur l'excellence des chercheurs et des étudiants-chercheurs québécois en sciences naturelles et génie, en sciences de la santé, en sciences sociales et humaines, en arts et lettres. Le Québec en recherche présente des histoires de retombées de la recherche dans la société. Ces histoires proviennent d'un sondage mené auprès de 1320 entités de recherche universitaires et collégiales (centres, regroupements, instituts, équipes, chaires, etc.). Ce nouvel espace Web servira de source d'information tant pour les milieux universitaires et le secteur privé, que pour les gouvernements, les médias et la population en général.

Veuillez également consulter le nouveau site Web lescentresntq.ca dans lequel des chercheurs québécois en sciences naturelles et en génie présentent leurs projets. Vous pouvez également cliquer sur le nom de chaque centre de recherche pour en savoir davantage sur leurs activités.

Prix, concours et distinctions

Concours Étudiants-chercheurs étoiles

La troisième édition du concours Étudiants-chercheurs étoiles est présentement en cours. Le lauréat du mois de mars est Daniel Munro, qui a établi la relation entre la sensibilité à l'oxydation de lipides et la longévité de cinq espèces de mollusques. Le lauréat d'avril est Jean-Philippe Lessard, qui a développé une version actualisée de la carte des régions biogéographiques d'Alfred Russell Wallace. Le lauréat de mai est Ibrahima Ka, dont l'approche permet de synthétiser de nanohybrides sans avoir recours à des traitements partiellement destructifs. La lauréate du mois de juin est Wahiba Ait Youcef, qui a mis en évidence une importante association entre les zones d'hypoxie présentes dans le Saint-Laurent et la distribution spatiale et l'abondance du flétan du Groenland.

Le Fonds félicite ces quatre gagnants. Les autres récipiendaires au concours seront dévoilés au cours des prochains mois. Pour en savoir plus sur les lauréats des éditions passées, visitez le site Web du FRQ.

Maryse Lassonde, professeure émérite de l'Université de Montréal

Lors de la Collation des doctorats de 3e cycle tenue à l'Université de Montréal le 31 mai dernier, la directrice scientifique du FRQNT, madame Maryse Lassonde, a obtenu le statut de professeure émérite. En tant que professeure-chercheure en neuropsychologie au département de psychologie de l'Université de Montréal, madame Lassonde a su s'illustrer par ses recherches, son enseignement, son leadership et ses réalisations, tout en contribuant au rayonnement de son établissement, autant d'un point de vue régional, national qu'international.

Ordre national du Québec 2013

Félicitations aux trois lauréats suivants, nommés Officier ou Chevalier de l'Ordre national le 6 juin dernier à l'hôtel du Parlement du Québec :

Claude Corbo, ancien recteur de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) et professeur-chercheur en sciences politiques, a notamment contribué au développement du campus de l'UQAM ainsi qu'à la croissance des programmes d'études supérieures et de la recherche.

Hany Moustapha, directeur d'AÉROÉTS et professeur à l'École de technologie supérieure (ETS), a joué un rôle déterminant dans la recherche, le développement technologique et l'élaboration de politiques pour le secteur aérospatial québécois.

Maurice Ringuet, ancien recteur de l'Université du Québec à Rimouski (UQAR) et professeur-chercheur en chimie organique, a fortement contribué à l'essor de l'UQAR grâce, entre autres, à la mise en application d'un plan performant de développement de la recherche.

À surveiller

Forum mondial des sciences sociales 2013

Le Conseil international des sciences sociales (CISS) tiendra son deuxième Forum mondial des sciences sociales du 13 au 15 octobre 2013 à Montréal. Le congrès, auquel participeront activement les trois Fonds de recherche du Québec, sera tenu sous le thème des transformations sociales dans l'ère numérique et examinera plus précisément le rôle grandissant des technologies numériques dans toutes les sphères de la vie. Cet axe fortement relié au secteur des SNG est aujourd'hui rendu majeur dans la recherche en sciences sociales.

Les Forums mondiaux des sciences sociales offrent aux chercheurs en sciences sociales une plateforme interdisciplinaire et interrégionale d'échanges sur les nouvelles approches des problèmes et enjeux globaux, et ils constituent l'occasion d'interroger les cadres conceptuels et d'examiner les pratiques établies.