Éric Tamigneaux, lauréat 2018 du Prix d'excellence du FRQNT



16 mai 2018

(sur la photo : Isabelle Jalbert, Éric Tamigneaux, Rémi Quirion et Maryse Lassonde)

La directrice scientifique du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT), Maryse Lassonde, est heureuse de décerner le Prix d'excellence 2018 du FRQNT à Éric Tamigneaux, professeur au Cégep de la Gaspésie et des Îles et chercheur chez Merinov. Le prix lui a été remis en clôture de la Journée de la recherche du Fonds qui avait lieu aujourd'hui, à Québec.

Détenteur d'un doctorat en biologie de l'Université Laval, Éric Tamigneaux enseigne les techniques d'aquaculture à l'École des pêches et de l'aquaculture du Québec au Cégep de la Gaspésie et des Îles depuis 18 ans. Il est également chercheur chez Merinov, le Centre collégial de transfert de technologie (CCTT) des pêches du Cégep et, entre 2012 et 2017, il a été titulaire de la Chaire de recherche industrielle dans les collèges du CRSNG en valorisation des macro-algues marines.

Les recherches novatrices et transdisciplinaires réalisées par Éric Tamigneaux au fil des ans ont largement contribué au développement de la mariculture au Québec. Pionnier de la recherche sur les macro-algues marines, il a adapté avec succès les techniques d'algoculture aux espèces, au climat et au marché québécois, participant ainsi à l'émergence d'une filière industrielle basée sur la valorisation des algues cultivées et composée d'entreprises de la Gaspésie, des Îles-de-la-Madeleine et de la Côte-Nord. Ses recherches sont également menées en collaboration avec des partenaires ministériels, notamment le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation.

La formation se trouve aussi au cœur des activités du professeur-chercheur. Qu'ils soient étudiants de niveau collégial ou universitaire, chercheurs ou techniciens, tous et toutes ont bénéficié de l'expertise unique d'Éric Tamigneaux sur la pêche, la culture et la transformation des macro-algues. La vulgarisation scientifique et le transfert des connaissances sont également importants pour Éric Tamigneaux qui fait connaître ses travaux de recherche dans le journal Pêche Impact et dans le site Web Algue Québec.

Éric Tamigneaux est membre de Ressources Aquatiques Québec (RAQ) et de l'Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF), deux regroupements stratégiques soutenus par le FRQNT, ainsi que du réseau européen Phycomorph. En 2017, son parcours d'enseignant-chercheur a été récompensé par le prix ACFAS Denise-Barbeau qui souligne l'excellence et le rayonnement des travaux et des actions d'un chercheur de l'enseignement collégial.

Citations

« C'est un immense honneur et une grande joie de recevoir ce prix qui consacre un travail de longue haleine. Je souhaiterais commencer par remercier le jury qui a décidé de m'accorder ce prix. Je tiens aussi à souligner la contribution essentielle de l'équipe d'enseignants, d'étudiants et de chercheurs allumés qui m'entoure ainsi que la direction du Cégep de la Gaspésie et des Îles dont le soutien m'a permis de combiner enseignement et recherche. Cette récompense démontre que le couple Cégep-CCTT crée un environnement de travail exceptionnellement stimulant qui vient à la fois enrichir le travail de l'enseignant et celui du chercheur. »

Éric Tamigneaux

« C'est toute la communauté collégiale du Cégep de la Gaspésie et des Îles qui est fière de voir que ce prix prestigieux est accordé à l'un des siens. Le Cégep soutient le développement d'activités de recherche parce qu'il croit à la synergie qui s'exerce entre les secteurs de l'enseignement et de la recherche. De plus, par sa nature même, cette recherche bénéficie directement aux entreprises de la région ce qui permet au Cégep de concrétiser sa mission de soutien au développement scientifique, économique et culturel de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. »

Yves Galipeau, directeur général du Cégep de la Gaspésie et des Îles

« Les travaux scientifiques menés dans les collèges québécois méritent d'être reconnus et valorisés, car ils sont générateurs d'importantes retombées technologiques, environnementales et économiques. Le Prix d'excellence du FRQNT, remis aux trois ans à un chercheur ou à une chercheuse de collège, participe à cet effort de reconnaissance. Je suis très heureuse de décerner le prix cette année à Éric Tamigneaux, un visionnaire de l'algoculture, dont les recherches sont exceptionnelles à plus d'un titre. »

Maryse Lassonde, directrice scientifique du FRQNT

À propos du Prix d'excellence du FRQNT

D'une valeur de 10 000 $, le Prix d'excellence du FRQNT souligne la contribution exceptionnelle d'un chercheur ou d'une chercheuse universitaire ou de collège dans les domaines des sciences naturelles, des sciences mathématiques et du génie, leur rayonnement international et les retombées de leurs travaux de recherche pour le Québec. Lauréats des éditions précédentes.

À propos du FRQNT

Le Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies a pour mission de soutenir financièrement et de promouvoir la recherche universitaire et collégiale, la formation de personnel hautement qualifié et la mobilisation des connaissances dans les domaines des sciences naturelles, des mathématiques et du génie. Par sa mission, il contribue au développement scientifique, à l'innovation et au développement durable du Québec.

Source

Véronique Sauriol
Conseillère aux communications et à la mobilisation des connaissances
Fonds de recherche du Québec
514 873-2114, poste 1812