Mot de la directrice scientifique



19 janvier 2016

Dans le but de bien vous renseigner sur l'évolution du volet budgétaire du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT), je crois qu'il importe, en ce début de nouvelle année, de faire le point en mettant en lumière les actions que nous avons entreprises depuis l'été 2015.

Tout d'abord, durant la saison estivale, nous nous sommes affairés à compiler une multitude de données sur l'ensemble des programmes et à les structurer de telle manière que l'on puisse les représenter sous forme de scénarios budgétaires couvrant des périodes qui s'harmonisent avec la durée de financement de nos divers programmes d'aide financière. Cette approche facilitera la prise de décisions relativement aux orientations que devrait privilégier le FRQNT au chapitre de l'ensemble de sa programmation dans les années à venir.

Comme vous le savez, le programme Projet de recherche en équipe fait actuellement l'objet d'un moratoire. Compte tenu de cette situation et du fait que le programme existe depuis plus de dix années déjà, nous avons convenu de procéder à son évaluation afin d'en mesurer la pertinence, l'efficacité, l'efficience et l'impact. Un sondage a donc été acheminé à la mi-décembre à un peu plus de mille chercheurs qui ont reçu du financement entre les années 2008 et 2013. Nous avons reçu un très grand nombre de réponses qui témoignent bien de l'intérêt que suscite ce programme au sein de la communauté des sciences naturelles et du génie.

Le présent bulletin fait état de quelques initiatives en partenariat lancées récemment par le FRQNT, notamment avec des ministères québécois, sur diverses thématiques dont la recherche sur les cyanobactéries et la recherche sur le développement durable du secteur minier.

Par ailleurs, le FRQNT entamera en 2016 une réflexion sur ses engagements en matière d'environnement et de développement durable. Nous souhaitons que cette démarche soit en phase avec les priorités environnementales et climatiques de la communauté scientifique. Afin d'obtenir le point de vue de cette dernière sur les futures orientations du Fonds en la matière, nous lancerons une consultation publique au cours de l'année.

Au cours des dernières années, les FRQ ont travaillé à développer des ententes internationales au profit de nos chercheurs. Voici quelques initiatives concrètes qui ont vu le jour au cours des derniers mois et pour lesquelles j'ai représenté les FRQ. Elles permettront aux chercheurs d'ici et d'ailleurs de mener ensemble de nombreux projets. Soulignons la signature, à l'automne 2015, d'une entente de coopération scientifique entre l'agence scandinave NordForsk et les Fonds de recherche du Québec. Cet accord permettra la réalisation de courtes missions par des chercheurs québécois et scandinaves qui œuvrent en recherche nordique dans l'ensemble des domaines relevant des Fonds de recherche du Québec. En novembre 2015, une entente de coopération en neuroinformatique est intervenue entre le Centre de neurosciences de Cuba, le Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies, et le Fonds de recherche du Québec – Santé. Cet accord se traduira par de courtes missions de recherche et par des stages internationaux dans ce domaine.

C'est aussi l'automne dernier que s'est concrétisé un partenariat conclu à l'automne 2014 entre le FRQNT et la National Natural Science Foundation of China. Nous avons alors assisté au début du financement de quatre projets inscrits dans le Programme de recherche en équipe bilatérale Québec-Chine. Par ailleurs, de concert avec le Fonds de la recherche scientifique – Flandre (FWO), cinq projets ont été retenus pour financement dans le cadre du Programme bilatéral de recherche collaborative Québec-Flandre. Rappelons que ce dernier est issu d'un partenariat entre les trois Fonds de recherche du Québec et la FWO. Finalement, soulignons le lancement, en janvier 2016, d'un programme d'échanges à court terme visant à promouvoir la mobilité internationale des chercheurs du Québec et de la Bavière dans certains axes prioritaires de recherche, notamment les énergies renouvelables, la nordicité et les changements climatiques.

En terminant, nous souhaitons que l'année 2016 vous apporte joie et sérénité. Et que la prospérité règne au FRQNT !