Mot de la directrice scientifique



4 mai 2016

Le conseil d'administration du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT) s'est réuni le 12 avril dernier et a entériné le budget d'exploitation pour l'année 2016-2017. La subvention gouvernementale ayant été maintenue au montant octroyé en 2015-2016, plusieurs scénarios budgétaires à court et à long terme ont été analysés par les équipes internes et les membres du conseil d'administration.

Essentiellement, la subvention gouvernementale que nous avons obtenue n'est pas suffisante  pour que nous puissions lever les moratoires sur les programmes Appui aux réseaux d'innovation et Initiatives stratégiques pour l'innovation; les réductions budgétaires de 20 % appliquées l'an dernier aux programmes Regroupements stratégiques et Projet de recherche en équipe doivent également être maintenues cette année. Rappelons toutefois que, dans le but de favoriser le développement de nouveaux chercheurs, le programme Établissement de nouveaux chercheurs universitaires et le Programme de recherche pour les chercheurs de collèges n'ont pas subi ces réductions l'an dernier et en seront exemptés en 2016-2017.

Quant au programme Projet de recherche en équipe, une évaluation effectuée par un comité multidisciplinaire a été déposée et discutée à la séance du conseil d'administration d'avril. Bien que cette évaluation ait été très positive, les membres du conseil d'administration ont soulevé quelques questions et demandé un complément d'information qui leur sera fourni à la séance du conseil de juin. Les modalités de lancement du programme Projet de recherche en équipe devraient être finalisées le 22 juin et diffusées dans le site Web du FRQNT.

Parmi les initiatives annoncées pour 2016-2017, soulignons le retour des stages de recherche pour étudiants collégiaux et la signature d'une entente avec le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) visant à bonifier de 2 000 $ les stages de premier cycle universitaire et les stages de premier cycle effectués en milieu industriel. Nous espérons que ces mesures inciteront les étudiants à s'inscrire davantage aux cycles supérieurs, les inscriptions à ce niveau, par ailleurs, ayant eu tendance à diminuer au cours des dernières années. Mentionnons également une nouvelle initiative favorisant le maintien des femmes dans les carrières scientifiques, soit le passage du congé de maternité de 6 à 8 mois.

Sur le plan des partenariats, le FRQNT a reçu par décret le mandat de développer deux initiatives stratégiques du gouvernement, soit la recherche dans le domaine maritime et la recherche sur l'aluminium. Enfin, conjointement avec le Fonds de recherche du Québec – Santé, nous continuons à mettre en œuvre des ententes avec Israël, dans le domaine de la bio-imagerie médicale, et le Centre de recherche en neurosciences de La Havane, à Cuba, en neuro-informatique.

Soyez assurés que le scientifique en chef, M. Rémi Quirion, et moi-même poursuivons nos représentations pour faire valoir l'excellence et les retombées de la recherche en sciences naturelles, génie et mathématiques auprès de toutes les instances gouvernementales et publiques.