Étude des propriétés de transformation du peuplier hybride destiné à des produits à valeur ajoutée



Ce projet de recherche comportait trois volets principaux, soit l'étude 1) des propriétés anatomiques et physico-mécaniques du bois de peuplier hybride; 2) de son aptitude au séchage ; et 3) de son aptitude à l'usinage.  Sept clones de peuplier hybride ayant démontré un bon potentiel de croissance et provenant de différentes conditions bioclimatiques du sud du Québec: 131 (D x N); 3230 (T x D); 3565 (D x N); 3570 (D x N); 3586 (D x N); 4813 (D x N); 915508 (DN x M), ont été étudiés. Les 7 clones en question ont été échantillonnés dans trois plantations datant de 14-16 ans.

Pour le volet 1, les résultats des analyses de variance ont montré des variations significatives de toutes les propriétés en fonction du clone. Le site de croissance montre également un effet significatif sur la plupart des propriétés du bois étudiées. Par contre, l'effet de l'arbre sur les propriétés du bois est généralement non significatif. Les variations radiales (âge cambial) sont hautement significatives. Les variations longitudinales des propriétés du bois sont aussi généralement significatives pour la majorité des propriétés mesurées. Des proportions de bois de tension plus élevées ont été observées pour les billes du haut de l'arbre par rapport aux billes du bas de l'arbre.

Le volet séchage a porté sur trois procédés, soit les procédés à moyenne température (MT), température élevée (TE) et haute température (HT). Les temps de séchage ont varié dans un ratio de 2, 1,5 et 1 pour les procédés MT, TH et HT, ce qui est conforme aux observations effectuées dans les séchoirs industriels. Le séchage à HT a malheureusement été très pénalisant pour les gerces de bout et de même pour les gerces internes et le collapse. L'analyse de variance effectuée pour chaque niveau dans l'arbre révèle que le procédé de séchage fut le principal effet significatif, le clone venant en second, quant aux variables retrait et couleur. Aucun effet significatif ne fut observé pour la variable gauchissement.

Quant au volet usinage, les clones de peuplier hybride se sont bien comportés lors du rabotage, ponçage et défonçage. La performance face au tournage fut plutôt faible. Dans l'ensemble, le comportement à l'usinage a été influencé en ordre décroissant d'importance par les paramètres de coupe, les clones, les procédés de séchage et les sites. Le ponçage avec un papier fin de grain 180 s'est avéré le meilleur. Le tournage fut légèrement meilleur à une teneur en humidité du bois de 12% comparativement à 8%. Pour le défonçage, le travail en avalant a produit des surfaces plus lisses et de meilleure qualité par rapport à celles obtenues par le travail en opposition. Trois clones ont été identifiés comme étant plus performants pour l'usinage.

Chercheur responsable

Yves Fortin, Université Laval

Équipe de recherche

  • Brigitte Bigué, Université Laval
  • Marc Bonneau
  • Alain Cloutier, Université Laval
  • Roger Hernandez, Université Laval
  • Ahmed Koubaa, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
  • Pierre Périnet, ministère des Ressources naturelles et de la Faune
  • Jean-Marc Saint-Amant
  • Raymond Vanier

Durée

2007-2010

Montant

140 000 $

Partenaire financier

  • Ministère des Ressources naturelles et de la Faune

Partenaires du projet

  • Réseau ligniculture Québec (RLQ)
  • Temlam inc.
  • Louisiana Pacific Canada Ltd.
  • Les Industries Norbord inc.
  • Domtar inc.
  • Norampac – Cabano, une Division de Cascades Canada inc.

Appel de propositions

Transformation des produits de bois - 1er concours