Étudiant-chercheur étoile Mai 2012



Mohammad Qasaimeh

Étudiant au doctorat en ingénerie biomédicale
Université McGill


Publication primée : Microfluidic quadrupole and floating concentration gradient

Publiée dans : Nature Communications, 6 septembre 2011
 

Résumé

« Le concept de quadripôles fluidiques, comme l'électrostatique, a longtemps été considéré comme un groupe de solutions à l'équation des flux potentiels de Navier-Stokes. Cependant, les observations de quadripôles fluidiques et de leurs caractéristiques n'ont pas encore été rapportées. Ici, nous présentons un quadripôle à deux dimensions microfluidique et une analyse théorique cohérente en lien avec nos expérimentations. »

Le quadripolaire microfluidique a été formé en injectant et en aspirant simultanément les fluides à partir de deux paires d'ouvertures opposées formé entre une sonde et un substrat microfluidique. Un point de stagnation a été formé au centre du quadripôle microfluidique, et sa position a pu être rapidement ajustée hydrodynamiquement. Après l'injection d'un soluté à travers l'un des pôles – fixe, réglable, et mobile –, un gradient de concentration a été formé au point de stagnation. Nos résultats jettent les bases d'une future exploration théorique et expérimentale combinée de quadripôles microfluidiques planaires, mais aussi des phénomènes de convections diffusifs.