Étudiante-chercheure étoile Avril 2014


Annie Christine Boucher, étudiant-chercheur étoile, FRQ

Annie Christine Boucher

Étudiante à la maîtrise en biologie
Université de Sherbrooke


Publication primée : Genetic diversity of the golden potato cyst nematode Globodera rostochiensis and determination of the origin of populations in Quebec, Canada

Publiée dans : Molecular Phylogenerics and Evolution, 69, 75-82, 2013.
 

Résumé

« Originaire d'Amérique du Sud et introduit sur tous les continents, le nématode doré (Globodera rostochiensis), un parasite de la pomme de terre, a récemment été découvert au Québec. Dans cette étude, nous avons développé 12 nouveaux marqueurs microsatellites qui ont servi à identifier le génotype de 15 populations mondiales, nous amenant à réfuter l'hypothèse de l'origine des populations québécoises. Ces marqueurs microsatellites permettront également de pousser plus loin les recherches sur ce ravageur, ainsi que sur d'autres espèces génétiquement proches. »

Les travaux d'Annie Christine Boucher visent à mieux comprendre le comportement du nématode doré en vue d'établir des stratégies plus adéquates afin d'en décroître la population. La dynamique de ces parasites, telle que la virulence, le taux de multiplication et l'influence qu'a chaque variété de pomme de terre sur le développement de ceux-ci, est encore peu connue. Or, une percée comme celle réalisée par l'étudiante vient enrichir les moyens de combattre le nématode doré. En effet, l'identification des liens génétiques unissant les populations de l'est du Canada aux populations européennes pourrait aboutir, à court ou moyen terme, à des résultats applicables à la pratique agricole. Par exemple, l'utilisation de schémas de rotation des cultures, démontrée efficace en Europe, pourrait être favorisée.