Marie-Pier Hébert en vedette dans CURIUM



Consultez le publireportage de la revue CURIUM (édition août 2019),
magazine « science et société » québécois destiné aux adolescents.

Marie-Pier Hébert... Sauvez les lacs ! 

Étudiante au doctorat en biologie à l'Université McGill

L'histoire d'amour

Adolescente, mes aquariums occupaient une bonne partie du sous-sol familial. Mes voyages impliquent généralement de la plongée ou du canot. Étudier en limnologie, la science des eaux douces, c'est une manière de combiner mes intérêts personnels, de mieux comprendre et protéger ces écosystèmes qui nous approvisionnent en eau potable.

L'enjeu

L'herbicide glyphosate est le plus utilisé de toute l'histoire de l'agriculture. Les études sur ses impacts écotoxicologiques pour les humains et l'environnement se multiplient. Mais nous commençons à peine à découvrir toutes les conséquences de son emploi.

Sa découverte

Utilisé avec excès, comme dans les champs d'OGM de maïs et de soya, le glyphosate peut représenter un apport considérable de phosphore. Or, on sait que le phosphore provenant des champs agricoles peut entraîner l'« asphyxie » de cours d'eau.

Une solution ?

Les environnementalistes diront qu'il est impératif d'employer des méthodes plus durables pour l'environnement (comme la vapeur d'eau ou autres). Je crois aussi que c'est la chose à faire. Par contre, cela vient avec un lot de conséquences pour les agriculteurs. Ce qui est certain par contre, c'est que changer le glyphosate pour un autre produit chimique ne réglera pas le problème.

♦♦♦

Consultez le résumé de sa publication primée.