Relève étoile Louis-Berlinguet 
Mai 2019



Anaëlle Legros

Étudiante au doctorat en physique
Université de Sherbrooke


Publication primée Universal T-linear resistivity and Planckian dissipation in overdoped cuprates

Publiée dans : Nature Physics


Résumé

Les cuprates sont des matériaux supraconducteurs qui atteignent les plus hautes températures connues. La publication d'Anaëlle Legros met en évidence une nouvelle caractéristique fondamentale des cuprates dans leur état non-supraconducteur : les électrons y dissipent leur énergie aussi rapidement que possible, atteignant une limite quantique liée à la constante de Planck. Cette recherche révèle ainsi une interaction extrêmement forte entre électrons, ouvrant la voie à une meilleure compréhension de ces supraconducteurs inédits et de l'origine de leur forte supraconductivité. Si la supraconductivité à température ambiante arrive un jour à être maîtrisée, elle aurait des conséquences technologiques importantes, permettant entre autres le transport et le stockage d'électricité sans aucun coût énergétique.