Traitements d'ignifugation des panneaux reconstitués



L'utilisation du bois et des produits du bois pour la construction des édifices publiques est assujettie à plusieurs réglementations et normes relativement à leur sécurité dont la résistance au feu. Cela représente plusieurs opportunités de marché pour les produits à base de bois pour diverses utilisations. Les traitements chimiques et les revêtements sont les principales alternatives d'ignifugation par divers mécanismes dont la formation de charbon, de radicaux libres et de barrière physique pour protéger la surface du bois ou la dilution et la réduction des gaz combustibles. Malgré la diversité des traitements d'ignifugation, très peu d'études ont examiné la pertinence de ces traitements pour les panneaux reconstitués.

Objectifs

  1. Incorporer de nouveaux retardant de feu dans des adhésifs et vérifier la performance des panneaux obtenus en termes de résistance mécaniques et au feu;
  2. Développer une approche novatrice pour le traitement des placages, des lamelles et des fibres de bois avant l'encollage et vérifier la performance des panneaux obtenus en termes de résistance mécanique et de résistance au feu; 
  3. Appliquer des revêtements ignifuges sur les panneaux reconstitués et en évaluer les performances vis-à-vis le au feu; 
  4. Tester l'efficacité des traitements appliqués pour le retardement de feu;
  5. Mieux comprendre le mécanisme de retardement du feu par les alternatives étudiées;
  6. Étudier la rentabilité financière des solutions proposées.

Résultats obtenus

Les alternatives d'ignifugation étudiées ont amélioré la résistance au feu. Dans le cas de l'imprégnation du bois, cette étude a permis de vérifier le potentiel de plusieurs produits d'ignifugation et d'en expliquer le mécanisme de retardement de feu. Pour les revêtements intumescents, ce projet a montré l'efficacité de ce traitement pour le retardement du feu des panneaux reconstitués. Par contre, les essais sur l'utilisation des nanoparticules pour le retardement de feu ne sont pas avérés concluants.
Retombées actuelles et prévues: Pour la formation de PHQ: le projet a contribué à la Formation de deux étudiants à la maîtrise et de deux stagiaires postdoctoraux. Pour l'industrie, le projet a permis de développer un savoir-faire pour l'ignifugation des panneaux reconstitués.

Chercheur responsable

Ahmed Koubaa, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

Équipe de recherche

  • Abdelkader Chaala, cégep de Rimouski
  • James Deng, Forintek Canada Corporation
  • Bernard Riedl, Université Laval
  • Xiang-Ming Wang, Forintek Canada Corporation

Durée

2008-2012

Montant

210 000 $

Partenaire financier

  • Ministère des Ressources naturelles et de la Faune

Partenaires du projet

  • FPinnovations, Division Forintek
  • Service de recherché et d'expertise en transformation des produits forestiers de l'Est du Québec (SEREX)

Appel de propositions

Transformation des produits de bois - 2e concours