Grâce à son association avec les Fonds de recherche du Québec, l'Association pour la recherche au collégial remet chaque année trois mentions à des étudiants-chercheurs ou étudiantes-chercheuses de collège.

Seul lauréat de l'un des Prix étudiants de l'ARC à recevoir aussi une mention Relève étoile, Clément Bisaillon a impressionné le comité par la qualité indubitable non seulement de sa lettre de présentation, mais aussi du dossier de son projet intitulé LAOP et LASP : des plateformes innovatrices de développement et de partage d'algorithmes d'apprentissage profond, mené avec un coéquipier. Étudiant en sciences informatiques et mathématiques au collège de Maisonneuve, M. Bisaillon a su se démarquer par son incroyable parcours ainsi que la diffusion pertinente de ses travaux, témoignant tous deux de sa détermination. Il démontre dans sa lettre une très bonne capacité à travailler en équipe, essentielle à la recherche, et des aptitudes qui feront assurément de lui, selon les membres du comité, un excellent chercheur. Ces derniers lui ont donc octroyé, avec enthousiasme, la mention Relève étoile Louis-Berlinguet, pour le secteur de la nature et des technologies.

Consultez le communiqué de l'ARC.

 

Jacques Massicotte a étudié en technologie du génie physique au cégep André-Laurendeau. Bien présentée et très personnalisée, sa lettre a convaincu les membres du comité d'évaluation qu'il possède d'excellentes aptitudes pour la vulgarisation scientifique ainsi que la dose de créativité nécessaire pour que ses travaux lui permettent de s'attaquer, comme il le souhaite, au problème du réchauffement climatique. Un double profil se dégage de son texte : celui d'un être aussi à l'aise au sein d'un environnement d'études qu'au sein d'un environnement industriel. De toute évidence tout autant capable d'être autonome que de travailler en équipe. M. Massicotte reçoit la mention étudiant-chercheur étoile pour le secteur de la nature et des technologies.

Consultez le communiqué de l'ARC.

 

Philip Bell-Doyon a étudié en technologie forestière au cégep de Sainte-Foy. Les membres du comité d'évaluation ont reconnu chez lui un profil de chercheur et souligné la qualité de sa réflexion personnelle sur l'interaction entre le scientifique et la société. Dans la lettre qu'il a soumise pour obtenir une mention, M. Bell-Doyon a décrit son engagement au sein de projets réalisés à l'extérieur du Québec et su convaincre les membres du comité de son intérêt pour l'action internationale. Il a exposé clairement ses intentions au regard de sa carrière et sa volonté de favoriser la communication des résultats de ses recherches, notamment en espagnol. C'est avec plaisir que les membres du comité ont décidé de lui décerner la mention étudiant-chercheur étoile pour le secteur de la nature et des technologies.

Consultez le communiqué de l'ARC.