Amélioration des rendements de culture de la laminaire Saccharina longicruris : caractérisation génétique des algues provenant de 4 régions côtières du Québec, mise en élevage des meilleurs croisements et ajustement de la densité d'élevage

 

Marie-Hélène Fournier

Cégep de la Gaspésie et des îles

 

Domaine : organismes vivants

Programme de recherche pour les enseignants de collège

Concours 2011-2012

Depuis 2004, Halieutec appuie le développement de la culture et de la transformation des laminaires. Le programme de travail que nous proposons vise à améliorer les rendements de culture de la laminaire à long stipe (Saccharina longicruris) en utilisant plusieurs approches complémentaires.

Tout d'abord, les variations génétiques de quatre populations de S. longicruris seront examinées pour vérifier s'il s'agit de souches distinctes. Ensuite, à partir des cultures de gamétophytes mâles et femelles issus des populations étudiées, il sera possible de réaliser des croisements et de sélectionner les cultivars possédant les caractéristiques optimales pour la culture. La seconde année, les sporophytes issus des croisements les plus performants seront cultivés pendant huit mois en mer, l'objectif étant de comparer les rendements de récolte et les caractéristiques biochimiques de ces différents cultivars. Lors de la troisième année, des travaux seront réalisés pour ajuster la densité des plants sur les cordes de culture en vue d'optimiser les rendements à la récolte. Il est prévu de tester différentes densités d'ensemencement des cordes de culture et de vérifier l'effet de la densité à la fois sur le taux de fertilisation des gamètes, la vitesse de croissance relative des plants et la biomasse finale à la récolte.

L'implication d'un enseignant collégial de l'ÉPAQ dans ces activités de recherche appliquée représente un atout important pour la formation dispensée aux étudiants. De plus, l'algoculture représente un nouvel axe de recherche dans lequel le Cégep de la Gaspésie et des Iles se positionne comme instigateur.