Analyse du stress chez l'huitre américaine à l'aide de divers outils physiologiques pour le développement de meilleures pratiques de production

 

Lisandre Gilmore Solomon

Cégep de la Gaspésie et des Îles

 

Domaine : organismes vivants

Programme de recherche pour les chercheurs de collège

Concours 2018-2019

La filière ostréicole madelinienne est une activité économique en plein essor, susceptible d'offrir un fort potentiel de développement. Dans ce contexte, il est fondamental de soutenir cette industrie en lui fournissant les outils et données nécessaires à sa consolidation. En effet, l'essor de la filière ostréicole soulève de nouvelles problématiques. Parmi celles-ci, l'observation d'épisodes de mortalité inexpliquée serait des plus préoccupantes. À la lumière des travaux retrouvés dans la littérature sur la mortalité des bivalves, il semble que la température, la nourriture, la reproduction, les réserves énergétiques et le stress soient des facteurs majeurs liés à ce phénomène. L'objectif principal de ce projet est d'identifier, à l'aide de divers outils physiologiques, les sources de stress présentes dans un cycle complet de production ostréicole. Dans cette optique, quelques approches simples et décrites dans la littérature seront utilisées et adaptées à notre contexte pour suivre l'état physiologique des huîtres de 30 et 60 mm qui ont subi un transfert des provinces maritimes et une culture subséquente aux Îles-de-la-Madeleine. Une fois les sources de stress identifiées, un guide de bonnes pratiques sera développé au bénéfice des ostréiculteurs. Des liens avec le projet d'intégration chimie-bio et le cours Activité synthèse de programme (ASP) du DEC en Sciences de la nature sont prévus au cours du projet.