Cartographie optogénétique à haute vitesse de la voie de sortie du cervelet

 

Alanna Watt

Université McGill

 

Domaine : organismes vivants

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2015-2016

Le cervelet est une structure cérébrale idéale pour étudier l'organisation et le fonctionnement de circuits cérébraux du fait de son architecture très régulière et remarquablement conservée. La cellule de Purkinje, la principale cellule du cortex cérébelleux, joue un rôle central dans le traitement des informations qui parviennent au cervelet. Les cellules de Purkinje établissent des synapses au niveau des neurones dans les noyaux cérébelleux profonds (NCP).

Relativement peu d'attention a été portée au rôle des NCP dans le traitement de l'information cérébelleuse. Les NCP ne sont guère considérés plus que comme des postes relais. Pourtant la présence de différents types cellulaires, dont des interneurones locaux, suggère qu'ils apprêtent l'information à la sortie du cervelet.

Notre objectif est d‘apporter un éclairage nouveau sur le traitement de l'information dans les NCP. Nous étudierons notamment les propriétés spatiales, temporelles et fonctionnelles des projections des  cellules de Purkinje vers les NCP. Grâce à l'activation optogénétique des axones des cellules de Purkinje de souris transgéniques exprimant la channelrhodopsine 2 (ChR2) dans les cellules de Purkinje, combinée avec l'enregistrement électrophysiologique simultané des différents types neurones des NCP, nous ferons la lumière sur leur mode d'innervation et sur la manière dont cette connectivité façonne le traitement des informations. Nous bénéficierons ainsi d'une meilleure compréhension du rôle des NCP dans le traitement de l'information cérébelleuse.