Conversion électrochimique du dioxyde de carbone en hydrocarbures exploitables: développement de nouveaux matériaux électrocatalytiques pour la cathode

 

Sasha Omanovic

Université McGill

 

Domaine : matériaux

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2014-2015

L'utilisation à grande échelle de carburants fossiles est responsable de l'émission d'une grande quantité de dioxyde de carbone (CO2), le principal gaz à effet de serre. À titre de solution potentielle, nous proposons la conversion electrocatalytique du CO2 capturé dans l'eau en hydrocarbures pouvant être utilisés comme combustibles ou matières premières dans l'industrie chimique.

En particulier, nous proposons de fabriquer de nouvelles cathodes faites de matériaux nanostructurés afin de réduire le CO2 à des hydrocarbures utilisables par voies électrochimiques. D'après nos résultats préliminaires, nous postulons que les nouveaux electrocatalyseurs pour la réduction du CO2 seront plus actifs et sélectifs mais aussi, qu'ils permettront d'obtenir des niveaux d'efficacité faradaïque plus élevés que ceux couramment utilisés.

Nous proposons aussi d'élucider les interactions qui lient les propriétés du matériau de la cathode (composition chimique, topographie et morphologie, structure crystalline, énergie de surface et structure électronique) à ses propriétés électrocatalytiques émergentes.

En raison du faible coût ainsi que de la source plus verte de l'électricité, le Québec se positionne favorablement pour l'utilisation de cette approche et matériaux novateurs.