Couches minces de polymères conducteurs pour dispositifs bioélectroniques à haute performance

 

Fabio Cicoira

École Polytechnique de Montréal

 

Domaine : matériaux

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2014-2015

La recherche dans le domaine des matériaux organiques pour l'électronique est en plein essor. Dans ce domaine, des applications fascinantes telles que les écrans électroluminescents et les cellules photovoltaïques flexibles sont investiguées. De plus, la capacité de certains matériaux organiques de transporter, non seulement des porteurs de charge électroniques mais aussi des porteurs de charge ioniques, rend ces matériaux très attrayants pour des applications émergentes en bioélectronique, à l'interface entre l'électronique et la biologie.

Les transistors électrochimiques organiques (OECTs) sont des dispositifs qui jouent un rôle clé dans le champ naissant de la bioélectronique organique. Les OECTs sont capables d'opérer dans un environnement aqueux et peuvent être utilisés en tant que convertisseurs entre les courants ioniques de l'électrolyte et les courants électroniques du canal polymérique du transistor. Pour cette raison, ils constituent un moyen de communication entre les systèmes biologiques et les dispositifs électroniques. Les OECTs peuvent agir en tant que capteurs en milieux aqueux, pour plusieurs espèces.

Dans ce projet, en utilisant une combinaison originelle de compétences dans les domaines de la microfabrication et du génie chimique, nous proposons d'établir une corrélation entre la composition chimique et la morphologie de la couche mince de polymère constituant le canal du transistor, la nature de l'électrolyte aqueux, et les propriétés de transport de couches minces. Cette corrélation représentera une percée pour l'exploitation de l'immense potentiel technologique des OECTs.