Description de la famille EML de protéines associées aux microtubules

 

Susanne Bechstedt

Université McGill

 

Domaine : organismes vivants

Programme : établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2019-2020

Chaque cellule eucaryote dépend de l'appareil mitotique pour correctement diviser ces chromosomes lors de la mitose. L'élément le plus important de l'appareil mitotique ce sont les microtubules, de longs filaments minces composés de dimères d'alpha/bêta tubuline. Entraver le fonctionnement des microtubules lors de la mitose entraine des erreurs de division cellulaire, causant des cancers et des maladies neurodéveloppementales. Chaque aspect du fonctionnement des microtubules est contrôlé par une grande et diverse famille de protéines associées aux microtubules (en anglais : microtubule-associated proteins, MAP). Les MAP les plus abondantes faisant partie du fuseau méiotique sont membres de la famille ‘echinoderm-microtubule-associated protein-like' (EML). Cette famille de MAP peu étudiée a été conservée des échinodermes (ex. oursin plat) aux humains et est impliquée dans la mitose. Le dérèglement des EML est lié à de nombreux cancers et récemment, on a découvert que les EML jouent un rôle dans le développement du cortex cérébral. Malgré que leur rôle pendant la mitose soit évident et qu'elles sont liées a des maladies humaines, la façon dont les EML s'attachent ou contrôlent les microtubules dans l'appareil mitotique reste inconnu. Nous proposons de caractériser comment les EML contrôlent les microtubules avec des expériences in vitro en reconstituant des microtubules ainsi que des expériences in vivo sur des cellules humaines. En plus, nous proposons de décrire l'interaction des EML avec les microtubules à l'échelle structurelle en se servant de la cryo-microscopie électronique des EML attachées aux microtubules.