Développement d'un agent de transfection constitué de particules pseudo-virales

 

Bruno Gaillet

Université Laval

 

Domaine : fabrication et construction

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2014-2015

La thérapie génique est une technologie qui consiste à introduire du matériel génétique dans une cellule pour en corriger le phénotype malade. Plusieurs défis restent à accomplir avant que cette technologie révolutionnaire soit efficace et totalement sécuritaire. Un des plus grands reste le choix du système de transfert. L'utilisation de particules pseudo virales (PPV) comme agent de transfert est très prometteuse.

Ces PPV, constituées seulement de l'enveloppe virale, possèdent des capacités de pénétration cellulaire identiques au virus original. Les PPV formées à partir de la protéine G du virus de la stomatite vésiculaire (VSV) sont capables de transférer efficacement de l'ADN dans une large gamme de cellules. Ces particules sont produites par transfection transitoire de cellules HEK293 cultivées en adhérence en présence de sérum, et partiellement purifiées par ultracentrifugation. La mise à l'échelle de ces procédés étant difficile, les coûts de production et de purification des PPV-VSVG sont exorbitants. Cette technologie séduisante n'est donc pas commercialisée. Je propose d'améliorer les performances et de diminuer les coûts de revient de cette technologie.

Pour cela, 1) un procédé de production de PPV-VSVG par transfection transitoire au PEI de cellules HEK293 cultivées en agitation et en absence de sérum, 2) une méthode d'ultrafiltration membranaire et de purification des PPV-VSVG par chromatographie, 3) une technique de conservation des PPV-VSVG, seront élaborés.

Au terme de ce projet, un étudiant aura été formé et les résultats obtenus serviront à renforcer une collaboration avec une entreprise québécoise de biotechnologie.