Développement d'une méthode et d'algorithmes pour la mesure individualisée de la dose de bruit sous un protecteur auditif

 

Jérémie Voix

École de technologie supérieure

 

Domaine : techniques, mesures et systèmes

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2014-2015

L'utilisation de protecteurs auditifs individuels est, en pratique, très souvent la seule mesure mise en place pour prévenir les pertes auditives. En connaissant le niveau d'exposition au bruit d'un travailleur et en soustrayant l'atténuation des protecteurs auditifs, il est possible d'estimer le niveau résiduel d'exposition sonore afin d'éventuellement limiter la durée d'exposition du travailleur.

Cependant, pour s'assurer que la dose d'exposition sonore résiduelle est effectivement sécuritaire, il faudrait que les niveaux sonores auxquels sont soumis chacun des travailleurs soient précisément connus. Il faudrait également que l'atténuation procurée par le protecteur auditif à un travailleur donné soit elle aussi précisément établie. Or, l'atténuation effective d'un protecteur auditif pour un individu donné diffère notoirement des valeurs « affichées » par le manufacturier et cette atténuation varie également considérablement au cours d'un quart de travail avec le temps de port des protecteurs et d'autres facteurs complexes.

L'objectif du programme de recherche proposé est donc de développer une méthode et des algorithmes de mesure des niveaux d'expositions sonores sous protecteur auditif. À terme, ce projet de recherche permettra le développement d'un « bouchon dosimétrique » capable de protéger du bruit, mais aussi de mesurer la dose de bruit résiduelle et d'alerter l'utilisateur lorsque cette dose atteint une valeur limite. Un tel protecteur auditif serait donc à même de mettre fin au fléau de la perte auditive en milieu industriel et d'améliorer considérablement la qualité de vie de plus de 100 millions de travailleurs occidentaux.