Développement d'une nouvelle stratégie de traitement contre la gale commune de la pomme de terre basée sur l'utilisation de produits phytogènes de la zone boréale

 

Chercheur responsable

Jean Legault, Université du Québec à Chicoutimi

 

Domaine : ressources naturelles

Programme projet de recherche en partenariat sur l'agriculture nordique du Saguenay-Lac-Saint-Jean-II

Concours 2018-2019

Durée du projet : 2 ans

Budget total accordé au projet : 148 834 $

Partenaire financier

  • Fonds de recherche agroalimentaire axé sur l'agriculture nordique du Saguenay-Lac-Saint-Jean (FRAN-02)

Équipe de recherche

  • Jean Legault, Université du Québec à Chicoutimi
  • Maxime Paré, Université du Québec à Chicoutimi
  • André Pichette, Université du Québec à Chicoutimi

La gale commune est une maladie importante de la pomme de terre causée par la bactérie Streptomyces scabiei. Cette maladie est caractérisée par des lésions qui affectent l'apparence et la qualité de la pomme de terre, ce qui a des conséquences économiques importantes pour le producteur. Récemment, nos travaux de recherche ont permis de montrer pour la première fois que des résidus frais de Solidago canadensis (verge d'or du Canada) réduisaient de 45 % la sévérité de la gale commune. Ces résultats ont été corroborés par l'inhibition de la croissance de S. scabiei induite par des extraits de S. canadensis.

Objectif

L'objectif principal de ce projet vise à développer cette nouvelle stratégie pour traiter la gale commune de la pomme de terre en utilisant des extraits et/ou des composés phytogènes issus de plantes de la zone boréale tels que S. canadensis. Les résultats attendus permettront: i) de développer une méthode d'extraction rentable non dommageable pour l'environnement et non toxique pour la santé humaine; ii) d'identifier un ou plusieurs extraits phytogènes qui inhibent la croissance de S. scabiei; iii) d'identifier les composés responsables des propriétés antibiotiques de l'extrait le plus prometteur afin d'assurer sa qualité et la reproductibilité de son efficacité; et iv) de démontrer l'efficacité (diminution de la sévérité de la gale) des extraits en serre sur des sols fortement contaminé par S. scabiei.

Résultats attendus et retombées escomptées

Les résultats de ce projet seront bénéfiques pour les producteurs de pommes de terre. En effet, cette nouvelle stratégie de traitement permettra de diminuer les pertes financières dues aux lésions qui affectent l'apparence et la qualité des pommes de terre. De plus, ils permettront de traiter et de récupérer des terres contaminées inutilisées augmentant ainsi leur capacité de production. Des groupes de producteurs de pommes de terre, comme Patate Lac-Saint-Jean, ont démontré beaucoup d'intérêt pour développer ce nouveau type de traitement en collaboration avec notre équipe de recherche. D'autre part, l'utilisation de ces nouveaux produits phytogènes efficaces représente une opportunité très intéressante de diversification de la ressource forestière boréale (FPInnovation). En effet, ces nouveaux produits pourraient permettre de créer un créneau commercial et une chaîne de valeur unique au monde de valorisation de la biomasse forestière boréale.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.