Développement de nouvelles méthodes de synthèse catalytique et énantiosélective basées sur l'iode (III)

 

Claude Legault

Université de Sherbrooke

 

Domaine : nature et interactions de la matière

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2011-2012

La chiralité est un aspect fondamental en chimie. Une molécule est dite chirale si elle n'est pas superposable à son image miroir, comme une main gauche et une main droite. Ces deux structures non-superposables sont appelées énantiomères. Les propriétés physiques des énantiomères sont identiques lorsqu'ils n'interagissent pas avec un environnement lui-même chiral. Cependant, les systèmes biologiques, comme le corps humain, sont chiraux, et les effets de chaque énantiomère peuvent être très différents. Par exemple, un énantiomère peut avoir des effets bénéfiques alors que l'autre peut causer une grave toxicité. La synthèse énantiosélective cherche à obtenir un seul énantiomère au cours d'une réaction. Ceci a un intérêt pour le domaine pharmaceutique car plusieurs médicaments modernes sont chiraux.

La chimie de synthèse est un domaine en constante évolution, mais le défi consiste souvent dans la création de méthodes simples et possédant une applicabilité étendue. Le but de mon programme est de développer de nouvelles méthodes de synthèse énantiosélective efficaces. Ceci est un défi de taille, car l'optimisation de la réactivité et de l'énantiosélectivité doit être faite simultanément. Dans l'optique de diminuer les coûts de recherche, mon programme tirera avantage de la chimie computationnelle, soit la modélisation par ordinateur, afin d'obtenir une compréhension fondamentale des systèmes développés en laboratoire et ainsi guider et accélérer le processus de recherche expérimental. Mon programme de recherche mènera ultimement à la création de méthodes simples et efficaces permettant de meilleures stratégies de synthèse de molécules chirales complexes.