Dynamique des écosystèmes lacustres dans quatre écozones de l'Est canadien au cours des 150 dernières années : une approche « mégadonnées »

 

Irene Gregory-Eaves

Université McGill

 

Domaine : environnement

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2018-2019

À l'aide d'analyses synthétiques de nombreuses données paléoécologiques et historiques, nous avons constaté que les 150 dernières années étaient une période distincte au cours de laquelle les activités humaines ont constitué d'importants agents de changement biologique, chimique et physique sur toute la planète. Cependant, un examen critique de ces analyses synthétiques révèle également une très grande variabilité spatiotemporelle. Dans le but de produire un portrait quantitatif de la dynamique des écosystèmes lacustres dans les écozones tempérées et boréales, nous proposons d'élaborer et d'analyser un réseau de séries chronologiques basées sur les carottes de sédiments prélevées dans une quarantaine de lacs dans l'Est canadien. Dans le cadre du présent projet, nous mettrons en œuvre des technologies de balayage des carottes de pointe qui nous offriront des séries chronologiques de haute résolution pour l'ensemble du réseau. De plus, nous procéderons à des analyses complémentaires de la géochimie et des assemblages de bioindicateurs subfossiles, et daterons par radiochronologie chacune des carottes, générant ainsi la plus vaste base de données paléolimnologique de ce type.

Nous avons formulé trois questions principales, chacune d'elle nous servant de cadre pour un projet de doctorat ainsi que de nombreux projets de recherches de premier cycle. Nos questions sont les suivantes : 1) Comment le cycle des métaux lourds a-t-il varié au cours des 150 dernières années et quel effet cette variation a-t-elle entraîné sur les taxons aquatiques sensibles? 2) Comment les communautés algales ont-elles répondu aux différents facteurs de stress au cours des 150 dernières années? 3) Comment l'enfouissement du carbone organique et la composition de la matière organique ont-ils varié dans les sédiments au cours des 150 dernières années? Les quatre chercheurs principaux et le collaborateur (de tous rangs académiques et de cinq établissements différents) ainsi que les étudiants collaboreront également pour intégrer dans un réseau les différentes séries chronologiques et les cartes des points chauds de la variabilité des systèmes.

La synthèse de nos mégadonnées (carottes de 40 lacs assorties d'analyses haute résolution d'environ 100 éléments ou pigments) nous permettra de produire des modèles quantitatifs et des recommandations fondées sur des preuves scientifiques pour la gestion des lacs et les bassins hydrographiques dans les écozones tempérées et boréales.