Identification robuste et rapide des contingences parapluie dans les grands réseaux électriques

 

François Bouffard

Université McGill

 

Domaine : énergie

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2011-2012

La méthode classique permettant d'adresser la problématique posée par l'incertitude opérationnelle dans les grands réseaux électriques est de poser un problème d'écoulement de puissance optimal (ÉPO). Celui-ci tente d'optimiser l'opération du réseau en condition normale ou en contingence. Le principal problème de cette approche est la taille du problème d'optimisation devant être résolu par la taille des réseaux et la gamme des incertitudes à considérer. Des travaux récents démontrèrent que seulement un petit nombre de contingences finit par dicter l'opération du réseau, les autres contingences se retrouvant couvertes par ce « parapluie » de contingences plus sévères.

Ce projet vise à poursuivre des recherches sur l'identification rapide des contingences parapluie d'un réseau, celle-ci pouvant potentiellement réduire substantiellement la taille et le temps de calcul des problèmes d'ÉPO. Cette hypothèse sera vérifiée en comparant le temps de calcul requis pour résoudre un problème d'ÉPO assujetti à toutes ses contingences avec celui requis pour découvrir l'ensemble de ses contingences parapluie ainsi que la résolution de ce même problème mais cette fois assujetti à son ensemble de contingences parapluie. Cependant, le processus d'identification des contingences parapluie est lourd. On s'affaira donc à analyser la structure du problème pour ensuite développer des stratégies qui simplifieront le processus. La stratégie la plus prometteuse se base sur l'hypothèse que l'ensemble des contingences parapluie pourrait être estimé beaucoup plus rapidement de manière statistique en fonction des conditions d'opération prévues sur le réseau.