L'importance des microbiomes des insectes et des plantes pendant des épidémies de la tordeuse des bourgeons de l'épinette

 

Steven Kembel

Université du Québec à Montréal

 

Domaine : organismes vivants

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2014-2015

Les communautés des microbes qui vivent dans les hôtes - appelé « microbiomes » peuvent jouer un rôle important dans la croissance et la fonction de leurs hôtes, et le fonctionnement des écosystèmes. Nous proposons deux projets liés qui vont utiliser des enquêtes de terrain et des manipulations expérimentales des communautés microbiennes qui vivent dans les intestins des tordeuses des bourgeons de l'épinette (TBE) et sur les feuilles des arbres dans les forêts Québécoises. Nous utiliserons le séquençage à haut débit de l'ADN et les méthodes bioinformatiques pour quantifier la structure des communautés microbiennes dans ces deux types d'hôte.

Le premier projet permettra de tester des hypothèses sur l'importance des facteurs divers pour l'assemblage des communautés microbiennes dans l'intestin de TBE, qui incluent la diète, l'intensité de l'épidémie, le stade de développement de l'insecte, et le microbiome de la plante-hôte de l'insecte. Le deuxième projet éliminera les microbes à partir des intestins des larves de TBE avec des produits chimiques antimicrobiens, pour tester des hypothèses de l'impact des microbes sur la croissance et la fonction de TBE. Les projets proposés fourniront conjointement une compréhension globale de l'écologie et de l'importance des microbes associés avec les TBE.

Afin de mener à terme ce projet d'équipe étalé sur une période de trois ans, la complémentarité de nos expertises sera cruciale, particulièrement dans les domaines de séquençage environnemental, d'analyses bioinformatiques et d'écologie forestière. Nos résultats fourniront une base de connaissance pour l'aménagement des interactions insecte-plante-microbe.