Les écosystèmes aquatiques et leur microbiote : des sentinelles et archives des changements environnementaux dans le Haut-Arctique

 

Dermot Antoniades

Université Laval

 

Domaine : environnement

Programme : projet de recherche en équipe

Concours 2017-2018

Les régions polaires sont des sentinelles pour la détection et la compréhension des changements climatiques. La banquise dans l'océan Arctique est un élément clé du système climatique de la Terre, et il est maintenant envisagé que l'océan Arctique puisse être libre de glace en été d'ici 2040, une prédiction qui a des implications climatologiques, biogéochimiques et économiques, et des conséquences sociales pour les peuples autochtones du Nord.

L'évolution rapide des conditions dans l'océan Arctique implique un besoin urgent de comprendre la variabilité naturelle à long terme de la banquise et sa relation avec le climat. Les plateformes de glace sont de la banquise côtière épaissie pendant plusieurs années. Elles sont présentes dans l'Arctique seulement sur la côte nord de l'île d'Ellesmere, où elles abritent plusieurs types d'écosystèmes menacés, y compris les lacs épi-plateformes, les lacs supraglaciaires et de vastes tapis microbiens. Avec le réchauffement récent, plus de 90% de ces milieux ont disparu. La recherche sur les écosystèmes de l'extrême nord, et le développement des méthodes fiables pour la reconstruction de la banquise Arctique, s'imposent de toute urgence.

Nous répondrons à ce besoin en étudiant des lacs et des fjords dans lequel nous appliquerons une approche novatrice et multidisciplinaire afin d'acquérir une meilleure connaissance des écosystèmes et géosystèmes haut-arctiques et leur rôle dans le système climatique planétaire. Nos études de l'écologie microbienne, de la paléolimnologie, des biomarqueurs lipidiques, de l'évolution du paysage et du paléomagnétisme amélioreront notre compréhension du fonctionnement des écosystèmes nordiques et contribueront de manière importante au maintien de Québec à l'avant-garde de la recherche polaire.