Modélisation électromagnétique microscopique en nanophotonique et nanoplasmonique

 

Charles Varin

Cégep de l'Outaouais

 

Domaine : nature et interactions de la matière

Programme de recherche pour les chercheurs de collège

Concours 2018-2019

L'industrie de la microélectronique fait face à des défis importants en poussant la miniaturisation aux limites de la science et de la technologie. L'utilisation de la lumière pour contrôler et transférer de l'information est une alternative qui affiche une forte croissance dans plusieurs secteurs. Les télécommunications par fibre optique est un exemple. La nanophotonique –le domaine scientifique qui traite des interactions entre la lumière et la matière aux échelles nanométriques –est au coeur du développement des dispositifs optoélectroniques qui assurent la transition avec les composants électroniques traditionnels. Ce champ d'activité dépend de la modélisation informatique pour assister la conception, le développement et la manufacture des technologies actuelles et futures. Mais les progrès récents en recherche et dans l'industrie révèlent les limites des modèles théoriques traditionnels et des méthodes d'analyse et de simulation qui en découlent. De nouveaux outils de modélisation électromagnétique permettant de résoudre les phénomènes d'interaction lumière-matière à l'échelle atomique doivent être développés pour améliorer la fiabilité des modèles et de leurs prédictions. Ce projet concerne le développement d'un tel outil en s'appuyant sur une expertise acquise au cours de près de dix ans de recherche en photonique ultrarapide.