Potentiel d'écoulement des réservoirs géothermiques de socle

 

Jasmin Raymond

Institut national de la recherche scientifique

 

Domaine : énergie

Programme : établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2017-2018

Le développement des technologies de forage qui ont récemment transformé l'industrie pétrolière pourrait avoir un impact en géothermie, facilitant l'exploitation des ressources profondes et non conventionnelles. Il est plus que jamais stratégique d'évaluer le potentiel des ressources géothermiques pour anticiper les changements qui affecteront notre utilisation et gestion de l'énergie. Ce travail demande de définir les régimes thermiques et hydrauliques des réservoirs profonds dans le but d'évaluer la température et le débit de l'eau souterraine pouvant être pompée hors de la Terre. Le défi est de taille puisqu'il faut inférer, en phase d'exploration initiale, les conditions de réservoir à plus de 2 km selon des observations de surface.

Le projet proposé a pour objectif de développer une méthode de terrain afin d'évaluer, à l'aide d'essais de perméabilité, le potentiel d'écoulement des réservoirs géothermiques profonds. Un perméamètre portable sera acquis puis utilisé au cratère d'impact météoritique de Charlevoix au Québec et au volcan Nevado del Ruiz en Colombie. Ces deux secteurs présentent un potentiel au niveau des roches de socle pour l'utilisation directe des ressources géothermiques et la génération d'électricité.

Des modèles numériques seront développés afin d'analyser les essais d'injection d'air comprimé et déterminer le potentiel d'écoulement aux conditions de température et de pression des réservoirs profonds, en adaptant une technologie utilisée par l'industrie pétrolière au domaine de la géothermie.

Les résultats contribueront à améliorer les pratiques d'exploration, tout en valorisant le potentiel géothermique des sites à l'étude afin d'accélérer le développement de cette filière énergétique durable.