Problèmes supermodulaires de localisation de concentrateurs

 

Ivan Alonso Contreras Aguilar

Université Concordia

 

Domaine : structures abstraites

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2013-2014

Au cours des trente dernières années, les architectures de réseau en étoile ont eu un effet marqué sur le fonctionnement et l'exploitation des grandes entreprises de logistique et de transport. En effet, depuis la déréglementation des transports survenue à la fin des années 1970, cette configuration est devenue très répandue chez les transporteurs aériens de passagers et de fret, de même que chez les entreprises de camionnage à charge partielle. Sa caractéristique première : le recours à des points de groupage ou de transbordement, dits concentrateurs, permettant de joindre un grand nombre de paires origine-destination au moyen d'un petit nombre de liaisons.

Les problèmes de localisation de concentrateurs constituent une importante famille de problèmes d'optimisation combinant des décisions de localisation et de conception de réseau. Compte tenu de l'usage répandu des réseaux en étoile, ainsi que du rôle croissant qu'ils jouent dans le caractère concurrentiel des transports et de la logistique, les praticiens et chercheurs ont déployé des efforts considérables pour la modélisation et la résolution de ces problèmes. Il est connu qu'une classe générale de problèmes de localisation de concentrateurs peuvent être modélisés comme la minimisation d'une fonction supermodulaire.

Cette classe de problèmes inclut comme cas particuliers les problèmes de localisation sans capacité et le problème de p-médiane pour les concentrateurs. Ce projet de recherche est axé sur la mise au point de modèles mathématiques et de méthodologies innovatrices pour la résolution de problèmes supermodulaires de localisation de concentrateurs.