Quantification des interactions entre la croissance et fonction des plantes et la biodiversité microbienne sur les feuilles

 

Steven Kembel

Université du Québec à Montréal

 

Domaine : environnement

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2013-2014

Les microbes qui vivent sur les feuilles des plantes peuvent jouer un rôle important dans la croissance et la fonction de leurs hôtes, et le fonctionnement des écosystèmes. Néanmoins, à cause du développement récent de la technologie de séquençage, qui nous permet d'étudier les communautés microbiennes en profondeur, notre compréhension de l'importance des microbes pour leurs hôtes est à ses débuts.

Je propose deux projets qui utiliseront des enquêtes de terrain et des manipulations expérimentales des communautés microbiennes qui vivent sur les feuilles des arbres dans une plantation expérimentale au Québec. Nous utiliserons le séquençage à haut débit de l'ADN et les méthodes bioinformatiques pour quantifier la structure des communautés microbiennes sur les feuilles. Le premier projet permettra de quantifier les sources potentielles des microbes qui vivent sur les feuilles des plantes, et de tester des hypothèses sur l'importance des processus écologiques et évolutifs pour l'assemblage des communautés microbiennes sur les feuilles. Le deuxième projet éliminera les microbes à partir des feuilles des plantes avec des produits chimiques antimicrobiens, pour tester des hypothèses sur l'impact des microbes pour la croissance et la fonction de leurs hôtes en les comparent avec les autres facteurs comme les traites fonctionnelles des hôtes.

Le projet jetant les bases pour un programme de recherche sur les interactions plante-microbienne, et se traduira par une amélioration de la capacité de prévoir les réponses de la biodiversité végétale et la fonction des écosystèmes aux changements climatiques mondial.