Science citoyenne et sauvetage d'archives climatiques

 

Frédéric Fabry

Université McGill

 

Domaine : technologie de l'information et des communications

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2018-2019

Les observations météorologiques historiques sont essentielles pour mieux comprendre notre climat passé et évaluer les efforts de modélisation actuels qui nous aident à prévoir l'avenir. Mais dans le monde entier, cette information détaillée reste présentement sous une forme largement inutilisable, inscrite dans les registres météorologiques manuscrits. Pour être utilisable par la communauté scientifique, ces données doivent être organisées, d'abord en format papier, puis sous forme d'images numériques, et enfin en format alphanumérique retranscrite, tout en conservant la traçabilité des données. Mais cette tâche de transcription est trop grande et complexe pour les spécialistes formés à la lecture de ces documents, et nous avons besoin de l'aide de citoyens scientifiques.

Avec plus d'un siècle d'enregistrements météorologiques à l'Observatoire de McGill à Montréal, nous avons une incroyable opportunité d'étudier des données météorologiques très détaillées sur une longue période afin de mieux comprendre la météo et la dynamique climatique, y compris les événements extrêmes qui posent des risques pour la sécurité civile. Le fait de rendre ces données accessibles aux chercheurs grâce à la science participative implique la participation d'une équipe diversifiée de spécialistes ayant des compétences très différentes : archivistes, spécialistes de l'information, de l'information géographique, experts en sciences citoyennes, et météorologues et climatologues spécialisés dans les données, en particulier historiques. Nous avons réuni une telle équipe à McGill. Avec celle-ci, nous pouvons non seulement sauver ces données à des fins climatiques, mais aussi développer des méthodes et des protocoles de traçabilité grâce aux archivistes et spécialistes de l'information pour s'assurer de la fidélité de l'archive. De plus, l'approche que nous avons choisie pour transcrire ces données, la science participative, nous permet d'étudier les défis associés à cette approche pour le sauvetage de données scientifiques.

Les objectifs scientifiques du projet sont de: 1) élaborer un protocole pour la gestion des données scientifiques historiques et garantir la transparence et la traçabilité des données; 2) examiner comment le sauvetage des données basé sur la science participative peut rendre accessible des archives de données de grande taille; 3) enquêter sur la motivation des citoyens et l'exactitude des données retranscrites; 4) développer des outils et des méthodes pour évaluer la fidélité de la transcription; et 5) analyser les changements climatiques, les phénomènes météorologiques extrêmes et leur impact sur la ville et la région de Montréal au cours du siècle dernier.

Les bénéfices escomptés incluent l'élaboration d'approches pour aider d'autres scientifiques à canaliser l'enthousiasme des citoyens pour coder des informations détaillées similaires. Les données produites fourniront un jeu de données sans précédent de variables interconnectées pour étudier la dynamique et les processus climatiques, ainsi que des événements extrêmes ayant des impacts sur la sécurité civile. Nous allons former un certain nombre d'étudiants en qualité des données, au développement du cycle de vie des données, à la conception et codage de l'interface utilisateur web, aux enquêtes auprès des utilisateurs, à la méthodologie statistique, à l'analyse des données, et au travail en équipe.