Traitement du drainage minier acide ferrifère au moyen de l'électrolyse et de la pile à combustible microbienne

 

Carmen Mihaela Neculita

Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

 

Domaine : environnement

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2014-2015

Le drainage minier acide (DMA) ferrifère (concentrations du Fe > 500 mg/L) pose des défis lors du traitement, malgré les avancements technologiques récents. Le traitement (bio)-électrochimique semble représenter une alternative prometteuse aux technologies actives qui permettent le traitement efficace du DMA ferrifère, mais produisent d'importantes quantités de boue, alors que les technologies passives s'avèrent souvent inefficaces pour ce type de pollution.

Ce programme de recherche vise à réaliser une étude comparative sur le traitement du DMA ferrifère par voie électrochimique et par la pile à combustible microbienne (PCM), en termes d'efficacité pour l'augmentation du pH et l'enlèvement du Fe, ainsi que pour la récupération des précipités néoformés. Des essais en systèmes batch et colonne seront réalisés. La spéciation chimique du Fe sera déterminée par spectrophotométrie UV-VIS et par spectrométrie photoélectronique X. Les facteurs d'influence sur l'efficacité du traitement du DMA ferrifère seront étudiés, tels que la température et la concentration du Fe. La minéralogie des précipités néoformés du Fe sera évaluée. Une étude de faisabilité technicoéconomique permettra d'évaluer le potentiel de valorisation de ces précipités.

Les résultats obtenus permettront, grâce à une compréhension avancée des aspects technologiques et économiques des deux approches, l'application à plus grande échelle de la meilleure option. Parmi les retombées à plus long terme de ces travaux de recherche, on compte la récupération d'une valeur économique à partir du DMA et la diminution des impacts négatifs des eaux minières contaminées.