Étudiant-chercheur étoile Février 2013



Michel Lavoie

Étudiant au doctorat en sciences de l'eau
Institut national de la recherche scientifique (INRS)


Publication primée : Influence of Essential Elements on Cadmium Uptake and Toxicity in a Unicellular Green Alga: the Protective Effect of trace Zinc and cobalt concentrations

Publiée dans :Environmental Toxicology and Chemistry, 31(7):1445-52, juillet 2012
 

Résumé

« Prédire la toxicité chronique des métaux dans les écosystèmes d'eau douce demeure aujourd'hui un défi de taille puisque les facteurs précis à l'origine de cette toxicité sont peu connus. Nos expériences en laboratoire démontrent le rôle prépondérant et pourtant négligé des métaux traces essentiels – des éléments chimiques en quantité minime indispensables au déroulement des processus biologiques – sur la toxicité chronique d'un métal non essentiel, le cadmium, chez une algue verte d'eau douce. Ainsi, la toxicité du cadmium chez C. reinhardtii peut varier de 10 à 40 fois selon la composition du milieu en métaux traces essentiels comme le zinc, le cobalt, le cuivre, le manganèse et le fer. »

Le modèle du ligand biotique (MLB), présentement utilisé par l'Union Européenne et les États-Unis afin d'établir des critères de qualité de l'eau pour certains métaux, néglige les effets de ces éléments traces essentiels sur la toxicité des métaux. À court terme, les résultats de recherche de Michel Lavoie permettront d'inclure empiriquement les effets importants des éléments essentiels sur la toxicité du cadmium chez le phytoplancton. À moyen et long termes, ils initieront de nombreux projets scientifiques portant sur d'autres mécanismes par lesquels les éléments traces essentiels peuvent moduler les effets toxiques d'un métal. Enfin, ces mécanismes pourront être inclus dans le MLB pour mieux prédire la toxicité du cadmium et autres métaux présents dans l'eau.