Étudiant-chercheur étoile Mars 2015



Houman Savoji

Étudiant au doctorat en génie biomédical
École Polytechnique de Montréal


Publication primée Electrospun Nanofiber Scaffolds and Plasma Polymerization: A Promising Combination Towards Complete, Stable Endothelial Lining for Vascular Grafts

Publiée dans Macromolecular Bioscience
 

Résumé

« Les greffons vasculaires synthétiques de gros diamètre actuels ne sont pas efficaces pour le remplacement de vaisseaux de petit diamètre en raison d'un risque de formation de caillots, de propriétés de surface inadéquates entraînant un détachement cellulaire sous débit sanguin rapide et d'un manque de perméabilité général. En outre, les propriétés mécaniques de ces greffons ressemblent peu à celles des vaisseaux sanguins naturels. La pré-endothélialisation s'est avérée une stratégie prometteuse pour améliorer l'efficacité des greffes vasculaires de petit diamètre, mais présente toujours des résultats insatisfaisants pour ce qui est de l'adhésion et de la rétention des cellules endothéliales. La combinaison d'un support de nanofibres obtenues par filage électrostatique et d'un revêtement polymère-plasma riche en amines pourrait reproduire adéquatement les propriétés morphologiques et mécaniques de la matrice extracellulaire des cellules endothéliales et offrir des propriétés biologiques favorisant l'adhésion, la croissance et la résistance de ces cellules. Cette solution pourrait être très avantageuse, étant donné qu'elle réduirait le risque d'occlusion. »

En plus de porter sur un des principaux problèmes de santé touchant la population canadienne vieillissante, les travaux de Houman Savoji contribuent à la mise au point d'une technologie pour un des marchés de dispositifs médicaux les plus actifs. À l'heure actuelle, l'efficacité de l'attachement des cellules aux greffons vasculaires est limitée par une faible résistance à la force de cisaillement accrue des vaisseaux de petit diamètre. Si le seul greffon viable est une veine du patient, l'intervention a un taux de réussite de 50 % seulement, et l'espérance de vie est réduite. Le remplacement des vaisseaux de petit diamètre devient alors une meilleure option que la chirurgie vasculaire. L'optimisation et la mise à l'essai ont une incidence sur le secteur et la pratique clinique et, par conséquent, sur l'économie canadienne. Cette étude est la première du genre à étudier la combinaison de la polymérisation par plasma et du filage électrostatique aux fins de production de greffons vasculaires.