Étudiant-chercheur étoile Octobre 2014



Alexander Hynes

Stagiaire postdoctoral en biochimie
Université Laval


Publication primée Adaptation in Bacterial CRISPR-Cas Immunity Can Be Driven by Defective Phages

Publiée dans Nature Communications
 

Résumé

« L'étude des systèmes CRISPR-cas (familles de séquence génétique répétées) est particulièrement pertinente au Québec, où elle est liée à l'histoire des procédés de fermentation industrielle utilisés notamment dans le secteur fromager. Ces productions, qui dépendent de souches bactériennes précises, sont extrêmement vulnérables aux virus bactériophages (phages). Des efforts considérables sont déployés pour créer des souches résistantes afin de contrer ces inconvénients coûteux. En faisant la lumière sur l'acquisition de l'immunité, on peut, par exemple, accélérer le processus de création de souches résistantes en exposant des phages à des rayons ultraviolets. À plus long terme, la caractérisation approfondie d'un élément clé du fonctionnement bactérien, soit la défense contre les virus, ne peut qu'avoir des retombées considérables dans tous les domaines, de l'agriculture à la santé humaine. »

La recherche sur les systèmes CRISPR-cas bénéficiera de la découverte d'Alexander Hynes sur plusieurs plans. Premièrement, en proposant une réponse à une question encore sans réponse, à savoir « comment les cellules acquièrent-elles l'immunité assez rapidement pour éviter la mort ? », le chercheur met en contexte l'étude de l'acquisition naturelle de l'immunité fondée sur les systèmes CRISPR-cas. Cette percée aide à expliquer la raison d'être, la persistance, l'évolution et les limites de cette immunité adaptative remarquable. Deuxièmement, les résultats de l'étude donnent des pistes sur la façon de créer des souches résistantes, ce qui permettra l'étude de nombreux systèmes CRISPR-cas qui n'ont pas encore été examinés.