Amélioration des méthodes d'échantillonnage pour la caractérisation environnementale de résidus miniers : haldes à stériles et parcs à rejets de concentrateur

 

Isabelle Demers

Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

 

Domaine : ressources naturelles

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2015-2016

Pour se conformer aux attentes grandissantes des gouvernements, actionnaires et communautés, l'industrie minière doit réaliser des évaluations de l'impact sur l'environnement afin d'évaluer et de prédire les impacts de ses opérations. La gestion des rejets miniers solides est considérée comme la composante des projets miniers ayant le plus grand potentiel à générer des impacts environnementaux négatifs, entres autres en raison des importants volumes de rejets produits. Parmi les rejets solides générés par l'exploitation minière, les roches stériles et les rejets de concentrateur sont les deux types de rejets ayant le plus fort potentiel de contamination. La caractérisation de ces rejets est une étape cruciale de tout processus d'évaluation environnementale, et la validité des évaluations environnementales est directement liée à la représentativité et à la qualité des échantillons récoltés. Or, il n'y a souvent pas de stratégie d'échantillonnage robuste pour ces matériaux en raison de leur nature (très hétérogènes, volumes considérables).

L'objectif de ce projet de recherche est donc de développer une procédure d'échantillonnage des roches stériles et rejets de concentrateur basée sur la théorie de l'échantillonnage de Gy (1979) dans le but d'augmenter la représentativité et la validité des évaluations environnementales. Une meilleure procédure d'échantillonnage permettra de mieux caractériser les rejets miniers et sera utile autant pour les entreprises minières que les gouvernements, puisqu'une caractérisation adéquate permet d'éviter de mal classifier les rejets, limitant ainsi des coûts supplémentaires liés à la restauration et la génération de contaminants dans l'environnement.