Caractérisation et sensibilité climatique du bilan de masse glaciaire : application d'une approche innovatrice combinant la télédétection par drone et la modélisation physique au glacier Saskatchewan, Canada

 

Christophe Kinnard

Université du Québec à Trois-Rivières

 

Domaine : environnement

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2014-2015

Les glaciers constituent des réservoirs d'eau douce contribuant activement au cycle hydrologique des bassins versants. L'intégrité de cette contribution hydrologique est menacée par le réchauffement climatique, qui cause un retrait généralisé des glaciers dans le monde. La réponse hydrologique des glaciers au climat nécessite une bonne connaissance de leur bilan de masse annuel, lequel reflète la somme nette de l'accumulation et de l'ablation de neige et glace à la fin de l'année. Les mesures de bilan de masse sur le terrain représentent un exercice logistiquement compliqué, coûteux et parfois hasardeux sur les glaciers de grande taille. La plupart des programmes de suivi ayant lieu sur des glaciers accessibles de taille relativement petite, notre connaissance du bilan de masse et de sa réponse au climat reste limitée pour plusieurs glaciers et champs de glace de grande taille, lesquels revêtent une importance hydrologique particulière.

Ce projet propose l'application d'un cadre méthodologique innovateur combinant la cartographie et la photogrammétrie assistée par drones à de la modélisation physique validée sur le terrain afin d'estimer les changements topographiques, le déplacement, et le bilan de masse superficiel du glacier Saskatchewan, le plus grand exutoire du champ de glace Columbia en Alberta, Canada.

Les données récoltées permettront d'appliquer une analyse de sensibilité climatique du glacier et de projeter son évolution au cours du prochain siècle. Il est espéré que le cadre méthodologique développé pourra s'appliquer au suivi des glaciers à long-terme, et à d'autres sites dans le futur.