Développement d'un procédé pilote d'électrocoagulation/électroflottation pour la collecte des micro-algues

 

Mathieu Sarrazin

Collège de Maisonneuve

 

Domaine : nature et interactions de la matière

Programme de recherche pour les chercheurs de collège

Concours 2016-2017

La recherche de sources durables et renouvelables de carburants hors-pétrole et le développement de produits cosmétiques et nutraceutiques biosourcés sont primordiaux pour lutter contre les changements climatiques et éviter la dépendance aux énergies fossiles. C'est dans ce cadre que les micro-algues représentent une solution potentielle de remplacement très prometteuse. Après culture des micro-algues, la biomasse obtenue a besoin d'être collectée pour subir une étape subséquente d'extraction.

Actuellement, les techniques les plus communément utilisées sont la centrifugation et la filtration, mais elles ne sont pas applicables à grande échelle car elles représentent 20 à 30% des coûts de production de la biomasse. L'électrocoagulation et l'électroflottation des micro-algues sont des technologies de déshydratation très prometteuses qui présentent plusieurs avantages, comparativement aux autres procédés : taux de récupération élevé, peu énergivore et ne nécessitant pas l'addition de produits chimiques.

Le but du projet de recherche et de développer un procédé pilote électrochimique (électrocoagulation/électroflottation) permettant de collecter efficacement les micro-algues. Ainsi, dans le cadre de ce projet, 2 souches seront étudiées : Haematococcus Pluvialis et Chlorella Protothecoide.