Dynamique de la lysogénie dans l'intestin

 

Corinne Maurice

Université McGill

 

Domaine : organismes vivants

Programme : Établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2016-2017

L'être humain est majoritairement microbien, et ces bactéries sont au moins dix fois plus nombreuses que nos cellules eucaryotes. Les bactériophages (ou phages, virus spécifiques des bactéries) sont les principaux agents de mortalité bactérienne dans une variété d'écosystèmes. Ces études illustrent comment ils régulent l'abondance, la diversité, et l'activité bactérienne, mais le rôle qu'ils ont sur les milliards de bactéries de notre système gastro-intestinal, ou microbiote intestinal, reste indéterminé. Dans l'intestin, les rares études sur les phages suggèrent que la majorité d'entre eux sont intégrés sous forme de prophages dans leur hôte bactérien.

Cependant, les interactions entre ces deux communautés restent peu étudiées dans ce système, et de nombreuses questions fondamentales persistent. La lysogénie (qui permet l'intégration de ces prophages) suit-elle une dynamique particulière? Quelles sont les conséquences de modifications de la lysogénie sur le microbiote intestinal? Nous proposons une approche innovante pour améliorer notre compréhension des dynamiques des populations bactéries-phages dans le microbiote intestinal. Sur le long terme, ceci nous permettra de moduler les fonctions réalisées par cette communauté microbienne.

Ce projet de recherche permettra la formation d'un étudiant gradué et d'un étudiant au 1er cycle d'études à une variété de techniques expérimentales dites single-cell et de métagénomique, ainsi que l'achat d'équipement indispensable pour simuler des modifications d'interactions bactéries-phages.